ABC L'Islam

Découvrez

L'Islam en Quelques Mots
Pourquoi L'Islam
Le vrai message de Moïse, Jésus et Muhammad
Comment Embrasser l'Islam
AB l'Islam:
Foi, Culte, Vie
Etudiez

Le Coran, le Miracle de l’Islam
Apprenez vous-mêmes l'Islam
Avant-Propos, Croyance, Fondements, Pratiques, Conduite, Charia, Seerah
Comment Vivre en Musulman

La preuve scientifique
de l’Islam

 

Chapitre 11 – Faits historiques

1-    L’approche historique :

Le Saint Coran incite sans cesse les hommes à se déplacer et à partir à la découverte des vestiges XE "vestiges"  des nations qui vécurent jadis, en vue d’investiguer l’Histoire et les lois d’Allah. Les historiens n’adoptèrent cette approche scientifique que vers la fin du 18ème siècle et aux débuts du 19ème siècle, lors de la découverte des vestiges de Troie et de la Pierre de Rosette. Ce fut à ce moment que les portes de la connaissance historique furent ouvertes à l’humanité. Contemplez ces versets :

 

وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَسُولاً أَنِ اُعْبُدُوا اللَّهَ وَاجْتَنِبُوا الطَّاغُوتَ فَمِنْهُمْ مَنْ هَدَى اللَّهُ وَمِنْهُمْ مَنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلاَلَةُ فَسِيرُوا فِي الأَرْضِ فَانْظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ

[النحل: 36]

“ Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, (pour leur dire): “Adorez Allah et écartez-vous du Tâghoût”. Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient (Nos messagers) de menteurs ”. (An-Nahl (LES ABEILLES) : 36)

 

أَوَلَمْ يَسِيرُوا فِي الأَرْضِ فَيَنْظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ كَانُوا أَشَدَّ مِنْهُمْ قُوَّةً وَأَثَارُوا الأَرْضَ وَعَمَرُوهَا أَكْثَرَ مِمَّا عَمَرُوهَا وَجَاءَتْهُمْ رُسُلُهُمْ بِالْبَيِّنَاتِ فَمَا كَانَ اللَّهُ لِيَظْلِمَهُمْ وَلَكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُون

[الروم: 9]

 N'ont-ils pas parcouru la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux? Ceux-là les surpassaient en puissance et avaient labouré et peuplé la terre bien plus qu’ils ne l’ont fait eux-mêmes. Leurs messagers leur vinrent avec des preuves évidentes. Ce n’est pas Allah qui leur fit du tort; mais ils se firent du tort à eux-mêmes ”. (Al-Roûm (LES ROMAINS) : 9)

 

وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ قَبْلِكَ إِلاَّ رِجَالاً نُوحِي إِلَيْهِمْ مِنْ أَهْلِ الْقُرَى أَفَلَمْ يَسِيرُوا فِي الأَرْضِ فَيَنْظُرُوا كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الَّذِينَ مِنْ قَبْلِهِمْ وَلَدَارُ الآخِرَةِ خَيْرٌ لِلَّذِينَ اتَّقَوْا أَفَلاَ تَعْقِلُونَ

[يوسف: 109]

“ Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes originaires des cités, à qui Nous avons fait des révélations. (Ces gens là) n’ont-ils pas parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui ont vécu avant eux? La demeure de l’au-delà est assurément meilleure pour ceux qui craignent (Allah). Ne raisonnerez-vous donc pas? ”. (Yoûssouf (JOSEPH) : 109)

 

وَإِنَّكُمْ لَتَمُرُّونَ عَلَيْهِمْ مُصْبِحِينَ. وَبِاللَّيْلِ أَفَلاَ تَعْقِلُونَ  [الصافات: 137، 138]

“ Et vous passez certainement auprès d’eux le matin et la nuit. Ne raisonnez-vous donc pas? ” (As-Sâffât (LES RANGEES): 137, 138)

 

Regardez également ces versets :

(Al-`Imrân (LA FAMILLE DE ‘IMRÂN) : 137), (Al-‘An`âm (LES BESTIAUX) : 11), (An-Naml (LES FOURMIS) : 69), (Ar-Roûm (LES ROMAINS) : 42), (Fâtir (LE CREATEUR) : 44), (Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 82)

 

 

2-    L’histoire naturelle :

 

De même, l’étude de l’histoire naturelle, c’est-à-dire l’étude de l’évolution des couches géologiques terrestres et de la vie sur la surface de la Terre ou dans les mers, s’appuie sur l’exploration de la Terre à la recherche de vestiges XE "vestiges" . L’examen scientifique de ces vestiges au moyen de microscopes, leur datation au carbone XE "carbone"  14, et leur analyse permettent de confirmer le verset suivant qui établit le lien entre le pouvoir d’Allah à créer le monde une première fois et Sa capacité de le recréer au Jour de la Résurrection.

قُلْ سِيرُوا فِي الأَرْضِ فَانْظُرُوا كَيْفَ بَدَأَ الْخَلْقَ ثُمَّ اللَّهُ يُنْشِئُ النَّشْأَةَ الآخِرَةَ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

[العنكبوت: 20]

“ Dis: “Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent” ”. (Al-`Ankaboût (L’ARAIGNEE) : 20)

 

 

3-    Le Pharaon XE "Pharaon"  de l’Exode :

 

La riche histoire de l’Egypte ancienne s’est éteinte avec la fin des dernières dynasties pharaoniques. Puis, se sont succédées les invasions grecque et romaine, et l’Histoire a englouti les événements de cette époque sous les ruines des cités, l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie et les autres facteurs du sort. Seuls quelques récits des événements de l’époque nous sont parvenus grâce à certains manuscrits épars comme Les histoires d’Hérodote. L’Histoire est donc restée une énigme inscrite au fond des tombeaux pharaoniques et sur les murs des vestiges XE "vestiges"  des temples et des obélisques dans une langue qui n’a pu être déchiffrée qu’aux débuts du 19ème siècle, à la suite de la découverte de la Pierre de Rosette et au début du 20ème siècle avec la découverte des momies pharaoniques et des trésors enfouis qui les accompagnaient. Ce fut à ce moment-là que le monde découvrit à quel point les Pharaons tenaient à momifier leurs morts, notamment les rois et les personnages éminents, pensant que cela leur garantirait la résurrection et l’éternité. C’est ainsi que l’Histoire a ôté le voile sur un autre aspect inimitable du Coran, la parole de Celui qui connaît toute chose, et qui confirme que le cadavre du Pharaon XE "Pharaon"  de l’Exode a été préservé après sa mort noyé, lors de sa poursuite du prophète Moïse et de ses disciples parmi les Enfants d’Israël :

 

 

وَجَاوَزْنَا بِبَنِي إِسْرَائِيلَ الْبَحْرَ فَأَتْبَعَهُمْ فِرْعَوْنُ وَجُنُودُهُ بَغْيًا وَعَدْوًا حَتَّى إِذَا أَدْرَكَهُ الْغَرَقُ قَالَ آمَنْتُ أَنَّهُ لاَ إِلَهَ إِلاَّ الَّذِي آمَنَتْ بِهِ بَنُوإِسْرَائِيلَ وَأَنَا مِنَ الْمُسْلِمِينَ. آلآنَ وَقَدْعَصَيْتَ قَبْل وَكُنْتَ مِنَ الْمُفْسِدِينَ. فَالْيَوْمَ نُنَجِّيكَ بِبَدَنِكَ لِتَكُونَ لِمَنْ خَلْفَكَ آيَةً وَإِنَّ كَثِيرًا مِنَ النَّاسِ عَنْ آيَاتِنَا لَغَافِلُونَ [يونس: 90 ـ 92]

“ Et Nous fîmes traverser la mer XE "mer"  aux Enfants d’Israël. Pharaon XE "Pharaon"  et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l’eut atteint, il dit: “Je crois qu’il n’y a d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël. Et je suis du nombre des soumis” * (Allah dit): Maintenant? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs! * Nous allons aujourd'hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d’avertissement) ”. (Yoûnous (JONAS) : 90-92)

 

Il semble que le cadavre de Pharaon XE "Pharaon"  ait été repêché après la poursuite et la débâcle de l’armée de Pharaon, pour être embaumé avec les momies de ses prédécesseurs que les découvertes archéologiques ont mises à jour les unes après les autres.

Les études historiques tiennent pour probable que le pharaon XE "pharaon"  de l’Exode est Méneptah (ou Merne-Ptah) qui régna entre 1231 et 1220 avant Jésus XE "Jésus" -Christ et dont la momie est exposée au Musée Egyptien au Caire. D’autres pensent que le Pharaon XE "Pharaon"  de l’Exode est Thoutmosis III (1501-1447 avant J-C.). Quelle que soit l’identité XE "identité"  du pharaon, sa momie a été embaumée et a été conservée pour servir d’exemple aux générations à venir. Personne ne savait que les cadavres des pharaons étaient momifiés et qu’ils verraient le jour dans un temps lointain, telle est une preuve indéniable de la véracité du Saint Coran.

 

 

4-    La Thora et l’Evangile XE "Evangile"  :

 

Allah, Exalté soit-Il, a révélé à Son Prophète qui était illettré des versets confirmant la perte et la disparition des sources des Livres célestes antérieurs ainsi que l’altération de leurs prescriptions et leur modification aux mains des rabbins et des prêtres. Allah, le Très-Haut, dit :

 

أَفَتَطْمَعُونَ أَنْ يُؤْمِنُوا لَكُمْ وَقَدْ كَانَ فَرِيقٌ مِنْهُمْ يَسْمَعُونَ كَلاَمَ اللَّهِ ثُمَّ يُحَرِّفُونَهُ مِنْ بَعْدِ مَا عَقَلُوهُ وَهُمْ يَعْلَمُونَ [البقرة: 75]

“ Eh bien, espérez-vous (Musulmans) que des pareils gens (les Juifs) vous partageront la foi? Alors qu’un groupe d’entre eux; après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 75)

 

فَوَيْلٌ لِلَّذِينَ يَكْتُبُونَ الْكِتَابَ بِأَيْدِيهِمْ ثُمَّ يَقُولُونَ هَذَا مِنْ عِنْدِ اللَّهِ لِيَشْتَرُوا بِهِ ثَمَنًا قَلِيلًا فَوَيْلٌ لَهُمْ مِمَّا كَتَبَتْ أَيْدِيهِمْ وَوَيْلٌ لَهُمْ مِمَّا يَكْسِبُونَ [البقرة: 79]

“ Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent! ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 79)

 

الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْرِفُونَهُ كَمَا يَعْرِفُونَ أَبْنَاءَهُمْ وَإِنَّ فَرِيقًا مِنْهُمْ لَيَكْتُمُونَ الْحَقَّ وَهُمْ يَعْلَمُونَ [البقرة: 146]

“ Ceux à qui Nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d’entre eux cache la vérité, alors qu’ils la savent! ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 146)

 

إِنَّ الَّذِينَ يَكْتُمُونَ مَا أَنْزَلْنَا مِنَ الْبَيِّنَاتِ وَالْهُدَى مِنْ بَعْدِ مَا بَيَّنَّاهُ لِلنَّاسِ فِي الْكِتَابِ أُولَئِكَ يَلْعَنُهُمُ اللَّهُ وَيَلْعَنُهُمُ اللاَّعِنُونَ [البقرة: 159]

“ Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l’exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu’Allah maudit et que les maudisseurs maudissent, ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 159)

 

إِنَّ الَّذِينَ يَكْتُمُونَ مَا أَنْزَلَ اللَّهُ مِنَ الْكِتَابِ وَيَشْتَرُونَ بِهِ ثَمَنًا قَلِيلاً أُولَئِكَ مَا يَأْكُلُونَ فِي بُطُونِهِمْ إلاَّ النَّارَ وَلاَ يُكَلِّمُهُمُ اللَّهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ وَلاَ يُزَكِّيهِمْ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ [البقرة: 174]

“ Ceux qui cachent ce qu’Allah a fait descendre du Livre et le vendent à vil prix, ceux-là ne s’emplissent le ventre que de Feu. Allah ne leur adressera pas la parole, au Jour de la Résurrection, et ne les purifiera pas. Et il y aura pour eux un douloureux châtiment ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 174)

 

ذَلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ نَزَّلَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ وَإِنَّ الَّذِينَ اخْتَلَفُوا فِي الْكِتَابِ لَفِي شِقَاقٍ بَعِيدٍ

[البقرة: 176]

“ C’est ainsi, car c’est avec la vérité qu’Allah a fait descendre le Livre; et ceux qui s’opposent au sujet du Livre sont dans une profonde divergence ”. (Al-Baqara (LA VACHE) : 176)

 

إِنَّ الدِّينَ عِنْدَ اللَّهِ الإسْلاَمُ وَمَا اخْتَلَفَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ إِلاَّ مِنْ بَعْدِ مَا جَاءَهُمُ الْعِلْمُ بَغْيًا بَيْنَهُمْ وَمَنْ يَكْفُرْ بِآيَاتِ اللَّهِ فَإِنَّ اللَّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ [آل عمران: 19]

“ Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allah... alors Allah est prompt à demander compte! ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 19)

 

يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لِمَ تَلْبِسُونَ الْحَقَّ بِالْبَاطِلِ وَتَكْتُمُونَ الْحَقَّ وَأَنْتُمْ تَعْلَمُونَ

[آل عمران: 71]

“ Ô gens du Livre, pourquoi mêlez- vous le faux au vrai et cachez- vous sciemment la vérité? ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 71)

 

وَإِنَّ مِنْهُمْ لَفَرِيقًا يَلْوُونَ أَلْسِنَتَهُمْ بِالْكِتَابِ لِتَحْسَبُوهُ مِنَ الْكِتَابِ وَمَا هُوَ مِنَ الْكِتَابِ وَيَقُولُونَ هُوَ مِنْ عِنْدِ اللَّهِ وَمَا هُوَ مِنْ عِنْدِ اللَّهِ وَيَقُولُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَهُمْ يَعْلَمُونَ [آل عمران: 78]

“ Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu’il n’est point du Livre; et ils disent: “Ceci vient d’Allah, alors qu’il ne vient point d’Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 78)

 

كُلُّ الطَّعَامِ كَانَ حِلاًّ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ إِلاَّ مَا حَرَّمَ إِسْرَائِيلُ عَلَى نَفْسِهِ مِنْ قَبْلِ أَنْ تُنَزَّلَ التَّوْرَاةُ قُلْ فَأْتُوا بِالتَّوْرَاةِ فَاتْلُوهَا إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ [آل عمران: 93]

“ Toute nourriture XE "nourriture"  était licite aux enfants d’Israël, sauf celle qu’Israël lui-même s’interdit avant que ne descendît la Thora. Dis- (leur): “Apportez la Thora et lisez- la, si ce que vous dites est vrai!” ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 93)

 

وَإِذْ أَخَذَ اللَّهُ مِيثَاقَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ لَتُبَيِّنُنَّهُ لِلنَّاسِ وَلاَ تَكْتُمُونَهُ فَنَبَذُوهُ وَرَاءَ ظُهُورِهِمْ وَاشْتَرَوْا بِهِ ثَمَنًا قَلِيلاً فَبِئْسَ مَا يَشْتَرُونَ [آل عمران: 187]

“ Allah prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement: “Exposez- le, certes, aux gens et ne le cachez pas”. Mais ils l’ont jeté derrière leur dos et l’ont vendu à vil prix. Quel mauvais commerce ils ont fait! ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 178)

 

مِنَ الَّذِينَ هَادُوا يُحَرِّفُونَ الْكَلِمَ عَنْ مَوَاضِعِهِ وَيَقُولُونَ سَمِعْنَا وَعَصَيْنَا وَاسْمَعْ غَيْرَ مُسْمَعٍ وَرَاعِنَا لَيًّا بِأَلْسِنَتِهِمْ وَطَعْنًا فِي الدِّينِ وَلَوْ أَنَّهُمْ قَالُوا سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا وَاسْمَعْ وَانْظُرْنَا لَكَانَ خَيْرًا لَهُمْ وَأَقْوَمَ وَلَكِنْ لَعَنَهُمُ اللَّهُ بِكُفْرِهِمْ فَلاَ يُؤْمِنُونَ إِلاَّ قَلِيلاًا

[النساء: 46] 

“ Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens, et disent: “Nous avions entendu, mais nous avons désobéi”, “Écoute sans qu’il te soit donné d’entendre”, et favorise nous “Râ`inâ”, tordant la langue et attaquant la religion. Si au contraire ils disaient: “Nous avons entendu et nous avons obéi”, “Écoute”, et “Regarde- nous”, ce serait meilleur pour eux, et plus droit. Mais Allah les a maudits à cause de leur mécréance; leur foi est donc bien médiocre ”. (An-Nissâ’ (LES FEMMES) : 46)

 

يَا أَهْلَ الْكِتَابِ قَدْ جَاءَكُمْ رَسُولُنَا يُبَيِّنُ لَكُمْ كَثِيرًا مِمَّا كُنْتُمْ تُخْفُونَ مِنَ الْكِتَابِ وَيَعْفُو عَنْ كَثِيرٍ قَدْ جَاءَكُمْ مِنَ اللَّهِ نُورٌ وَكِتَابٌ مُبِينٌ [المائدة: 15]

“ Ô gens du Livre! Notre Messager (Mohammed) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d’autres choses! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allah! ”. (Al-Mâ’ida (LA TABLE SERVIE) : 15)

 

يَاأَيُّهَا الرَّسُولُ لاَ يَحْزُنْكَ الَّذِينَ يُسَارِعُونَ فِي الْكُفْرِ مِنَ الَّذِينَ قَالُوا ءَامَنَّا بِأَفْوَاهِهِمْ وَلَمْ تُؤْمِنْ قُلُوبُهُمْ وَمِنَ الَّذِينَ هَادُوا سَمَّاعُونَ لِلْكَذِبِ سَمَّاعُونَ لِقَوْمٍ ءَاخَرِينَ لَمْ يَأْتُوكَ يُحَرِّفُونَ الْكَلِمَ مِنْ بَعْدِ مَوَاضِعِهِ يَقُولُونَ إِنْ أُوتِيتُمْ هَذَا فَخُذُوهُ وَإِنْ لَمْ تُؤْتَوْهُ فَاحْذَرُوا وَمَنْ يُرِدِ اللَّهُ فِتْنَتَهُ فَلَنْ تَمْلِكَ لَهُ مِنَ اللَّهِ شَيْئًا أُولَئِكَ الَّذِينَ لَمْ يُرِدِ اللَّهُ أَنْ يُطَهِّرَ قُلُوبَهُمْ لَهُمْ فِي الدُّنْيَا خِزْيٌ وَلَهُمْ فِي الآخِرَةِ عَذَابٌ عَظِيمٌ [المائدة: 41]

“ Ô Messager! Que ne t’affligent point ceux qui concourent en mécréance; parmi ceux qui ont dit: “Nous avons cru” avec leurs bouches sans que leurs cœurs aient jamais cru et parmi les Juifs qui aiment bien écouter le mensonge et écouter d’autres gens qui ne sont jamais venus à toi et qui déforment le sens des mots une fois bien établi. Ils disent: “Si vous avez reçu ceci, acceptez- le et si vous ne l’avez pas reçu, soyez méfiants”. Celui qu’Allah veut éprouver, tu n’as pour lui aucune protection contre Allah. Voilà ceux dont Allah n’a point voulu purifier les cœurs. À eux, seront réservés, une ignominie ici-bas et un énorme châtiment dans l’au-delà ”. (Al-Mâ’ida (LA TABLE SERVIE) : 41)

 

وَمَا قَدَرُوا اللَّهَ حَقَّ قَدْرِهِ إِذْ قَالُوا مَا أَنْزَلَ اللَّهُ عَلَى بَشَرٍ مِنْ شَيْءٍ قُلْ مَنْ أَنْزَلَ الْكِتَابَ الَّذِي جَاءَ بِهِ مُوسَى نُورًا وَهُدًى لِلنَّاسِ تَجْعَلُونَهُ قَرَاطِيسَ تُبْدُونَهَا وَتُخْفُونَ كَثِيرًا وَعُلِّمْتُمْ مَا لَمْ تَعْلَمُوا أَنْتُمْ وَلاَ آبَاؤُكُمْ قُلِ اللَّهُ ثُمَّ ذَرْهُمْ فِي خَوْضِهِمْ يَلْعَبُونَ [الأنعام: 91]

“ Ils n’apprécient pas Allah comme Il le mérite quand ils disent: “Allah n’a rien fait descendre sur un humain.” Dis: “Qui a fait descendre le Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide, pour les gens? Vous le mettez en feuillets, pour en montrer une partie, tout en cachant beaucoup. Vous avez été instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ancêtres. Dis: “C’est Allah”. Et puis, laisse- les s’amuser dans leur égarement ”. (Al-‘An`âm (LES BESTIAUX): 91)

 

اتَّخَذُوا أَحْبَارَهُمْ وَرُهْبَانَهُمْ أَرْبَابًا مِنْ دُونِ اللَّهِ وَالْمَسِيحَ ابْنَ مَرْيَمَ وَمَا أُمِرُوا إِلاَّ لِيَعْبُدُوا إِلَهًا وَاحِدًا لاَ إِلَهَ إِلاَّ هُوَ سُبْحَانَهُ عَمَّا يُشْرِكُونَ [التوبة: 31]

“ Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils (Lui) associent ”. (Al-Tawba (LE REPENTIR) : 31)

 

Les recherches historiques modernes ont jeté la lumière sur l’évolution des textes de l’Ancien et du Nouveau Testament, qui diffèrent distinctement des textes originels de la Thora hébraïque et de l’Evangile XE "Evangile"  araméen dont les traces et le lieu sont ignorés. L’écriture des textes actuels de la Thora, n’a commencé que plus de mille ans après la mort de Moïse. La Thora comporte – outre les restes des recommandations de Moïse – le patrimoine populaire, historique et juridique des Enfants d’Israël, à travers les générations. Il devient difficile de la qualifier de livre céleste. Quant à l’Evangile (le Nouveau Testament), il englobe quatre évangiles respectivement  intitulés: Matthieu, Marc, Luc, et Jean. On pense qu’ils ont été écrits durant le 2ème siècle après la mort de Jésus XE "Jésus"  (psl). Les chroniqueurs doutent fort – selon l’Encyclopédie Britannique – de l’appartenance de ces évangiles à leurs auteurs. Ces Evangiles racontent la vie de Jésus (psl) et sont peuplés de différences entre les uns les autres. Sans doute, ceci est dû au fait que leurs auteurs étaient des hommes différents ; dans des lieux et des temps différents. Puis, ils ont été objet de remaniements, tout au long des siècles. Il n’y a pas maintenant lieu de recenser et de faire état de ces divergences entre les quatre évangiles ou entre les divers manuscrits du même Evangile. De même pour les phrases et les versions défiant la logique que les études des textes chrétiens authentiques (voir les références) ont exposées et qu’il n’y a pas lieu de mentionner dans cet ouvrage. Cependant, nous allons mentionner, à titre d’exemple, ce qui a trait à la naissance du Christ ainsi que l’histoire de sa crucifixion.

L’Evangile XE "Evangile"  de Matthieu et celui de Luc ont mentionné que le père de Jésus XE "Jésus"  était Joseph le charpentier, le fiancé de la Vierge Marie ; alors que le Christ (psl) est  né sans père, comme notre ancêtre Adam (psl). D’autre part, son ascendance généalogique diffère presque complètement entre la version de Matthieu et celle de Luc.

De même, les récits de la crucifixion et de la résurrection du Christ ont été peuplés de contradictions entre les quatre Evangiles. Les Apôtres n’on pas été témoins de la crucifixion du Christ et n’ont pas transmis de récit convaincant. Parmi les traits remarquables en ce qui concerne l’analyse des versions des Evangiles selon Matthieu et Luc, citons que celui qu’ils ont pris pour Jésus XE "Jésus" , après l’avoir fait descendre de la croix en hâte avant le congé de Sabbat était vivant, et la phrase suivante en fournit la preuve :

 

“ S'étant approchés de Jésus XE "Jésus" , et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes;  mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau XE "eau"  ”. (Jean 19/33-34)

 

Cette version contredit ce qui est mentionné dans les autres Evangiles sur la scène de la crucifixion.

D’autre part, quand Jésus XE "Jésus"  (psl) rencontra les Apôtres, après la tentative de crucifixion, il était encore vivant et n’était pas un esprit venant de l’autre monde. Pour le leur montrer et les rassurer, comme il est mentionné dans l’Evangile XE "Evangile"  de Luc :

 

“ Saisis de frayeur et d'épouvante, ils croyaient voir un esprit. Mais il leur dit: Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s'élèvent-elles dans vos coeurs? Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu'ils étaient dans l'étonnement, il leur dit: Avez-vous ici quelque chose à manger? Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel XE "miel" . Il en prit, et il mangea devant eux ”. (Luc 24/37-43)

 

Quant à l’histoire de la résurrection du crucifié avec le témoignage de Marie Magdeleine, les versions des quatre Evangiles diffèrent les unes des autres ; et aucune d’elles ne coïncide avec l’autre, comme le montre l’étude comparative des manuscrits de Matthieu (28), Marc (16), Luc (24) et Jean (20).

Allah, l’Exalté, dit vrai dans le Saint Coran :

 

وَبِكُفْرِهِمْ وَقَوْلِهِمْ عَلَى مَرْيَمَ بُهْتَانًا عَظِيمًا. وَقَوْلِهِمْ إِنَّا قَتَلْنَا الْمَسِيحَ عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ رَسُولَ اللَّهِ وَمَا قَتَلُوهُ وَمَا صَلَبُوهُ وَلَكِنْ شُبِّهَ لَهُمْ وَإِنَّ الَّذِينَ اخْتَلَفُوا فِيهِ لَفِي شَكٍّ مِنْهُ مَا لَهُمْ بِهِ مِنْ عِلْمٍ إِلاَّ اتِّبَاعَ الظَّنِّ وَمَا قَتَلُوهُ يَقِينًا. بَلْ رَفَعَهُ اللَّهُ إِلَيْهِ وَكَانَ اللَّهُ عَزِيزًا حَكِيمًا

[النساء: 156ـ 158]

“ Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Marie, et à cause de leur parole: “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus XE "Jésus" , fils de Marie, le Messager d’Allah”... Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué, mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage ”. (An-Nissâ’ (LES FEMMES) : 156-158)

 

Ni le Messager (pbsl), ni sa communauté, ni même ceux qui le suivirent parmi les pieux prédécesseurs (durant quelques siècles au moins) ne connaissaient les détails de ce que le Saint Coran avait affirmé ; sinon, le Prophète l’aurait mentionné en réfutant les dires des Gens du Livre. Il est également connu que la copie arabe de la Bible (la Thora et les Evangiles) n’a vu le jour que vers le 10ème siècle après J.-C.

 

 

5-    Mohammed est la bonne annonce faite par Moïse et Jésus XE "Jésus"  :

 

Le Coran a ôté le voile sur ce que cachaient les textes de la Thora et de l’Evangile XE "Evangile"  au sujet de l’annonce de l’apostolat de Mohammed (pbsl) qui est le Sceau des Messagers. Allah, l’Exalté, dit :

 

وَإِذْ أَخَذَ اللَّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّينَ لَمَا آتَيْتُكُمْ مِنْ كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءَكُمْ رَسُولٌ مُصَدِّقٌ لِمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنْصُرُنَّهُ قَالَ ءَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَى ذَلِكُمْ إِصْرِي قَالُوا أَقْرَرْنَا قَالَ فَاشْهَدُوا وَأَنَا مَعَكُمْ مِنَ الشَّاهِدِينَ [آل عمران: 81]

“ Et lorsqu’Allah prit cet engagement des prophètes: “Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu’ensuite un messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.” Il leur dit: “Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?” - “Nous consentons”, dirent- ils. “Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins ”. (Al-`Imrân (LA FAMILLE DE `IMRÂN) : 81)

 

الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوبًا عِنْدَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإنْجِيلِ يَأْمُرُهُمْ بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنْكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَائِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلَالَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُوا بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُوا النُّورَ الَّذِي أُنْزِلَ مَعَهُ أُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ [الأعراف: 157]

“ Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l’Évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants ”. (Al-A‘râf : 157)

 

وَإِنَّهُ لَفِي زُبُرِ الأَوَّلِينَ. أَوَلَمْ يَكُنْ لَهُمْ آيَةً أَنْ يَعْلَمَهُ عُلَمَاءُ بَنِي إِسْرَائِيلَ [الشعراء: 196، 197]

“ Et ceci était déjà mentionné dans les Écrits des anciens (envoyés). N’est-ce pas pour eux un signe, que les savants des Enfants d’Israël le sachent? ”. (Al-Chou`arâ’ (LES POETES) : 196-197)

 

قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِنْ كَانَ مِنْ عِنْدِ اللَّهِ وَكَفَرْتُمْ بِهِ وَشَهِدَ شَاهِدٌ مِنْ بَنِي إِسْرَائِيلَ عَلَى مِثْلِهِ فَآمَنَ وَاسْتَكْبَرْتُمْ إِنَّ اللَّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ [الأحقاف: 10]

“ Dis: “Que direz- vous si (cette révélation s’avère) venir d’Allah et que vous n’y croyez pas qu’un témoin parmi les fils d’Israël en atteste la conformité (au Pentateuque) et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec orgueil... En vérité Allah ne guide pas les gens injustes!” ”. (Al-‘Ahqâf : 10)

 

وَكَذَلِكَ أَنْزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتابَ فَالَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يُؤْمِنُونَ بِهِ وَمِنْ هَؤُلاَءِ مَنْ يُؤْمِنُ بِهِ وَمَا يَجْحَدُ بِآيَاتِنَا إِلاَّ الْكَافِرُونَ. وَمَا كُنْتَ تَتْلُو مِنْ قَبْلِهِ مِنْ كِتَابٍ وَلاَ تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ إِذًا لارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ [العنكبوت: 47، 48]

“ C’est ainsi que Nous t’avons fait descendre le Livre (le Coran). Ceux à qui Nous avons donné le Livre y croient. Et parmi ceux-ci, il en est qui y croient. Seuls les mécréants renient Nos versets. Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n’en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes ”. (Al-`Ankaboût (L’ARAIGNEE) : 47-48)

 

وَإِذْ قَالَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ يَابَنِي إِسْرَائِيلَ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُمْ مُصَدِّقًا لِمَا بَيْنَ يَدَيَّ مِنَ التَّوْرَاةِ وَمُبَشِّرًا بِرَسُولٍ يَأْتِي مِنْ بَعْدِي اسْمُهُ أَحْمَدُ فَلَمَّا جَاءَهُمْ بِالْبَيِّنَاتِ قَالُوا هَذَا سِحْرٌ مُبِينٌ [الصف: 6]

“ Et quand Jésus XE "Jésus"  fils de Marie dit: “Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah (envoyé) à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d' un Messager à venir après moi, dont le nom sera “'Ahmad”. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: “C'est là une magie manifeste” ”. (As-Saff (LA RANGEE): 6)

 

Le Prophète ignorait tout sur ces textes ; s’il en avait eu connaissance, il l’aurait déclaré en public. Comme nous avons déjà souligné, il a été historiquement prouvé qu’il n’y avait pas de traduction arabe ni de l’Ancien Testament ni du Nouveau Testament à l’époque de la révélation du Coran et plusieurs siècles après sa révélation ; sinon le riche patrimoine arabe n’aurait manqué de le mentionner.

 

-        Premièrement : Dans l’Ancien Testament (la Thora) :

 

a- Ces prophéties sont clairement mentionnées dans le Deutéronome de l’Ancien Testament, où est mentionné que le message du monothéisme apparaîtra dans une autre communauté et que son prophète sera parmi leurs cousins sanguins :

“ L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi: vous l'écouterez! ”. (Deutéronome 18/15)

“ Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai ”. (Deutéronome 18/18)

 

Ce qui prouve que le Prophète attendu est issu des enfants d’Ismaël, est cette parole : “ d'entre tes frères ”, c’est-à-dire parmi les enfants d’Ismaël et non pas d’Isaac ; sinon, on aurait dit : “ un prophète d’entre vous et vos enfants ” ; et qu’il sera une lumière émise de la péninsule arabe :

“ Voici la bénédiction par laquelle Moïse, homme de Dieu, bénit les enfants d'Israël, avant sa mort. Il dit: L'Éternel est venu du Sinaï, Il s'est levé sur eux de Séir, Il a resplendi de la montagne de Paran, Et il est sorti du milieu des saintes myriades: Il leur a de sa droite envoyé le feu de la loi ”. (Deutéronome 33/1-2)

 

“ Paran ” est un ancien nom de la Mecque, et d’après le texte de la Thora, Abraham (psl) s’y est rendu en compagnie de sa femme Hâdjar et de son enfant Ismaël :

“ Dieu fut avec l'enfant, qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d'arc. Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d'Égypte ”. (Genèse 21/20-21)

 

De même, est mentionné dans la prophétie d’Esaïe :

“ Oracle sur l'Arabie. Vous passerez la nuit dans les broussailles de l'Arabie, Caravanes de Dedan! Portez de l'eau XE "eau"  à ceux qui ont soif; Les habitants du pays de Théma Portent du pain aux fugitifs. Car ils fuient devant les épées, Devant l'épée nue, devant l'arc tendu, Devant un combat acharné ”. (Esaïe : 21/13-15)

 

De même, ce qui est mentionné dans (Esaïe 42/11) au pays de Kédar :

“ Chantez à l'Éternel un cantique nouveau, Chantez ses louanges aux extrémités de la terre, Vous qui voguez sur la mer XE "mer"  et vous qui la peuplez, Iles et habitants des îles! Que le désert et ses villes élèvent la voix! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix! Que les habitants des rochers tressaillent d'allégresse! Que du sommet des montagnes XE "montagnes"  retentissent des cris de joie! Qu'on rende gloire à l'Éternel, Et que dans les îles on publie ses louanges! ”. (Esaïe 42/10-12)

 

Kédar est le fils d’Ismaël et il a été également mentionné dans (Genèse 25/13). Les paroles d’Esaïe (42/11) mentionnant ceux qui, du sommet des montagnes XE "montagnes" , rendent gloire à Allah, sont une allusion aux louanges chantées par les pèlerins venant de tous horizons pendant le grand pèlerinage (Hajj) à `Arafa, à Mina et à Mozdalifa.

 

b- Il était illettré et ne savait pas écrire :

“ Ou comme un livre que l'on donne à un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire ”. (Esaïe 29/12)

C’est-à-dire qu’il ne dira rien de lui-même, mais qu’il répétera ce qu’on lui révèle, en confirmation de ces versets :

 

وَكَذَلِكَ أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ رُوحًا مِنْ أَمْرِنَا مَا كُنْتَ تَدْرِي مَا الْكِتَابُ وَلاَ الإيمَانُ وَلَكِنْ جَعَلْنَاهُ نُورًا نَهْدِي بِهِ مَنْ نَشَاءُ مِنْ عِبَادِنَا وَإِنَّكَ لَتَهْدِي إِلَى صِرَاطٍ مُسْتَقِيمٍ [الشورى: 52]

“ Et c’est ainsi que Nous t’avons révélé un esprit (le Coran) provenant de Notre ordre. Tu n’avais aucune connaissance du Livre ni de la foi; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité tu guides vers un chemin droit ”. (Al-Choûra (LA CONSULTATION) : 52)

 

وَمَا يَنْطِقُ عَنِ الْهَوَى. إِنْ هُوَ إلاَّ وَحْيٌ يُوحَى. عَلَّمَهُ شَدِيدُ الْقُوَى. ذُو مِرَّةٍ فَاسْتَوَى. وَهُوَ بِالأُفُقِ الأَعْلَى. ثُمَّ دَنَا فَتَدَلَّى. فَكَانَ قَابَ قَوْسَيْنِ أَوْ أَدْنَى. فَأَوْحَى إِلَى عَبْدِهِ مَا أَوْحَى
[النجم: 3ـ 10]

“ et il ne prononce rien sous l’effet de la passion; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée. Que lui a enseigné (l’Ange Gabriel) à la force prodigieuse, doué de sagacité; c’est alors qu’il se montra sous sa forme réelle (angélique), alors qu’ils se trouvaient à l’horizon supérieur. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas, et fut à deux portées d’arc, ou plus près encore. Il révéla à Son serviteur ce qu’Il révéla ”. (An-Najm (L’ETOILE) : 3-10)

 

لاَ تُحَرِّكْ بِهِ لِسَانَكَ لِتَعْجَلَ بِهِ. إِنَّ عَلَيْنَا جَمْعَهُ وَقُرْآنَهُ. فَإِذَا قَرَأْنَاهُ فَاتَّبِعْ قُرْآنَهُ. ثُمَّ إِنَّ عَلَيْنَا بَيَانَهُ [القيامة: 16ـ 19]

“ Ne remue pas ta langue pour hâter sa récitation: Son rassemblement (dans ton cœur et sa fixation dans ta mémoire) Nous incombent, ainsi que la façon de le réciter. Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. À Nous, ensuite incombera son explication ”. (Al-Qiyâma (LA RESURRECTION) : 16-19)

 

كَذَلِكَ أَرْسَلْنَاكَ فِي أُمَّةٍ قَدْ خَلَتْ مِنْ قَبْلِهَا أُمَمٌ لِتَتْلُوَ عَلَيْهِمُ الَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَهُمْ يَكْفُرُونَ بِالرَّحْمَنِ قُلْ هُوَ رَبِّي لاَ إِلَهَ إِلاَّ هُوَ عَلَيْهِ تَوَكَّلْتُ وَإِلَيْهِ مَتَابِ [الرعد:30]

“ Ainsi Nous t’envoyons dans une communauté -que d’autres communautés ont précédée- pour que tu leur récites ce que Nous te révélons (le Coran), cependant qu’ils ne croient pas au Tout Miséricordieux. Dis: “C’est Lui mon Seigneur. Pas d’autre divinité à part Lui. En Lui je place ma confiance. Et à Lui je me repens” ”. (Al-Ra`d (LE TONERRE) : 30)

 

وَمَا كُنْتَ تَتْلُو مِنْ قَبْلِهِ مِنْ كِتَابٍ وَلاَ تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ إِذًا لارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ [العنكبوت: 48]

“ Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n’en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes ”. (Al-‘Ankaboût (L’ARAIGNEE) : 48)

 

قُلْ مَا كُنْتُ بِدْعًا مِنَ الرُّسُلِ وَمَا أَدْرِي مَا يُفْعَلُ بِي وَلاَ بِكُمْ إِنْ أَتَّبِعُ إِلاَّ مَا يُوحَى إِلَيَّ وَمَا أَنَا إِلاَّ نَذِيرٌ مُبِينٌ

[الأحقاف: 9]

“ Dis: “Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l’on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé; et je ne suis qu’un avertisseur clair” ”. (Al-Ahqâf : 9)

 

c- Il sera comme Moïse, comme est mentionné dans le Deutéronome de l’Ancien Testament :

“Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai ”. (Deutéronome 18/18)

 

C’est-à-dire le transmetteur d’un nouveau Message pour les mondes, à la différence de Jésus XE "Jésus"  (psl) dont le message était tout particulièrement destiné aux Enfants d’Israël, pour corriger ce qu’ils avaient altéré des enseignements de Moïse :

 

قُلْ يَاأَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعًا [الأعراف: 158]

“Dis: “Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah ”. (Al-‘A`râf : 158)

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلاَّ كَافَّةً لِلنَّاسِ بَشِيرًا وَنَذِيرًا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لاَ يَعْلَمُونَ

[سبأ: 28]

“ Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas ”. (Sabâ’ : 28)

 

Tandis qu’il est mentionné dans les Evangiles que Jésus XE "Jésus"  a dit:

“ Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ”. (Matthieu 5/17)

“ Il répondit en disant : Je n’étais envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d'Israël ”. (Matthieu 15/24)  

“ Tels sont les douze que Jésus XE "Jésus"  envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël ”. (Matthieu 10/5-6)

  

Comme Mohammed (pbsl), Moïse se maria, fut un guide pour les Enfants d’Israël et transmit des législations et des prescriptions pratiques. Or ceci n’était pas le cas de Jésus XE "Jésus" .

 

d- Il prononcera le nom d’Allah, comme il est également mentionné dans le Deutéronome :

 

“ Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte ”. (Deutéronome : 18/19)

Toutes les sourates coraniques, exception faite de la sourate «  Le repentir », commencent par la formule de la «  basmala » : «  Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux » que les Musulmans répètent plusieurs fois à chaque prière et par laquelle ils commencent toute œuvre !

 

-        Deuxièmement : Dans les Evangiles du Nouveau Testament :

 

Quant à l’Evangile XE "Evangile" , il a fait la bonne annonce de la venue de Mohammed en le qualifiant de “ consolateur ”, traduit du mot «  Parclitus » mentionné dans la traduction grecque de l’Evangile :

“ Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai ”. (Jean 16/7)

“ J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir ”. (Jean 16/12-13)

 

La recherche étymologique de la racine du mot «  Parclitus » a montré qu’il est tiré de l’hébreu « Birklit », c’est-à-dire l’avocat ou le défenseur. La recherche dans l’histoire de la linguistique a montré que l’épellation de ce mot en ancien hébreu, est conforme à l’épellation du mot «  Barqalit » qui signifie en hébreu : Celui qui est digne de louange, le loué ou le louable ; puisque les voyelles longues n’étaient pas encore en usage dans l’écriture hébraïque, avant le 5ème siècle chrétien.

De même, les textes des Evangiles (le texte précédent : Jean 16/12-13) ont confirmé que le Prophète ne prononcera rien de chez lui, mais qu’il transmettra ce qui lui est révélé (voir ci-dessus) et qu’il viendra après la mort de Jésus XE "Jésus"  (comme dans Jean 16/7 ci-dessus) et que son message sortira d’une autre communauté que celle des Enfants d’Israël :

 

“ Jésus XE "Jésus"  leur dit: N'avez-vous jamais lu dans les Écritures: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle; C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est un prodige à nos yeux? C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits ”. (Matthieu 21/42-43)

 

 

6-    Les Gens de la Caverne XE "Gens de la Caverne"  :

Les découvertes archéologiques modernes ont mis à jour une caverne située dans la région de Al-Raqîm , à sept kilomètres de Amman, c’est elle qui est mentionnée dans ce verset :

 

أَمْ حَسِبْتَ أَنَّ أَصْحَابَ الْكَهْفِ وَالرَّقِيمِ كَانُوا مِنْ آيَاتِنَا عَجَبًا [الكهف: 9]

“ Penses-tu que les gens de la Caverne et d’Ar-Raqîm ont constitué une chose extraordinaire d’entre Nos prodiges? ”. (Al-Kahf (LA CAVERNE) : 9)

 

Dans la caverne ont été trouvées des inscriptions inscrites en langues anciennes célébrant le monothéisme.

La distribution des ouvertures de la caverne réalise ce qui est mentionné dans le verset suivant sur la protection de l’intérieur de la caverne des rayons solaires d’est et d’ouest.

 

وَتَرَى الشَّمْسَ إِذَا طَلَعَتْ تَزَاوَرُ عَنْ كَهْفِهِمْ ذَاتَ الْيَمِينِ وَإِذَا غَرَبَتْ تَقْرِضُهُمْ ذَاتَ الشِّمَالِ وَهُمْ فِي فَجْوَةٍ مِنْهُ ذَلِكَ مِنْ آيَاتِ اللَّهِ مَنْ يَهْدِ اللَّهُ فَهُوَ الْمُهْتَدِ وَمَنْ يُضْلِلْ فَلَنْ تَجِدَ لَهُ وَلِيًّا مُرْشِدًا [الكهف: 17]

“ Tu aurais vu le soleil XE "soleil" , quand il se lève, s’écarter de leur caverne vers la droite, et quand il se couche, passer à leur gauche, tandis qu’eux-mêmes sont là dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des merveilles d’Allah. Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien-guidé. Et quiconque Il égare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie ”. (Al-Kahf (LA CAVERNE) : 17)

 

Il y a, dans l’histoire des Gens de la Caverne XE "Gens de la Caverne" , un autre signe scientifique, il s’agit de l’assourdissement des oreilles, c’est-à-dire le blocage du sens de l’audition pour qu’ils restent longtemps endormis ; puisque l’audition est le seul sens qui fonctionne pendant le sommeil XE "sommeil"  :

 

فَضَرَبْنَا عَلَى آذَانِهِمْ فِي الْكَهْفِ سِنِينَ عَدَدًا [الكهف: 11]

“ Alors Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années ”. (Al-Kahf (LA CAVERNE) : 11)

 

Parmi les signes de cette histoire, citons également l’allusion au fait que les Gens de la Caverne XE "Gens de la Caverne"  se retournaient sans cesse du côté droit au côté gauche durant leur long sommeil XE "sommeil" . Or les spécialistes en dermatologie expliquent que le sommeil prolongé entraîne l’apparition d’escarres, l’occlusion des veines, et la pression sur les nerfs des deux pieds. Ceci confirme le caractère inimitable du Coran qui signale la générosité divine, qui se manifeste dans le fait de retourner  les dormeurs pendant leur long sommeil :

 

وَتَحْسَبُهُمْ أَيْقَاظًا وَهُمْ رُقُودٌ وَنُقَلِّبُهُمْ ذَاتَ الْيَمِينِ وَذَاتَ الشِّمَالِ وَكَلْبُهُمْ بَاسِطٌ ذِرَاعَيْهِ بِالْوَصِيدِ لَوِ اطَّلَعْتَ عَلَيْهِمْ لَوَلَّيْتَ مِنْهُمْ فِرَارًا وَلَمُلِئْتَ مِنْهُمْ رُعْبًا

[الكهف: 18]

“ Et tu les aurais cru éveillés, alors qu’ils dorment. Et Nous les tournons sur le côté droit et sur le côté gauche, tandis que leur chien XE "chien"  est à l’entrée, pattes étendues. Si tu les avais aperçus, certes tu leur aurais tourné le dos en fuyant; et tu aurais été assurément rempli d’effroi devant eux ”. (Al-Kahf (LA CAVERNE) : 18)