ABC L'Islam

Découvrez

L'Islam en Quelques Mots
Pourquoi L'Islam
Le vrai message de Moïse, Jésus et Muhammad
Comment Embrasser l'Islam
AB l'Islam:
Foi, Culte, Vie
Etudiez

Le Coran, le Miracle de l’Islam
Apprenez vous-mêmes l'Islam
Avant-Propos, Croyance, Fondements, Pratiques, Conduite, Charia, Seerah
Comment Vivre en Musulman

Apprenez vous-mêmes l'Islam

Leçons sur Les Pratiques Cultuelles

Pèlerinage Jeûne Zakâ Prière Purification
48 47 46 45 44 43 42 41 40 39 38 37 36 35 34 33 32 31


Leçon 37  

Les actes permis, réprimandés et qui annulent

 

bullet

Les actes permis au cours de la prière:[1]
a) Ecarter ceux qui cherchent à passer devant lui.
[2]
b) Egaliser les rangs (pendant la prière communautaire).
[3]
c) Dire: “Gloire à Allah” à haute voix pour attirer l’attention de l’imam s’il se trompe.
[4]
d) Faire un signe de la main à celui qui le salue.
[5]
e) Se racler la gorge, bâiller, se gratter et se rajuster mais sans exagération.
f) Tuer un scorpion ou un serpent si ceux-ci cherchent à lui porter atteinte.
[6]

bullet

Les actes réprimandés au cours de la prière:[7]
a) Tourner la tête ou les regards ou diriger ses yeux vers le haut.
[8]
b) Se préoccuper de manier ses cheveux, ses vêtements ou autres.
[9]
c) Mettre les mains sur la taille.
[10]
d) Retenir la satisfaction des besoins naturels.
e) Faire la prière en présence du repas.
[11]
f) S’asseoir sur ses talents en étendant les bras.
[12]
g) Réciter le Coran au cours des génuflexions ou des prosternations.
[13]

bullet

Les actes qui annulent la prière:[14]
a) Négliger l’accomplissement de l’un de ses actes obligatoires.
[15]
b) Parler sauf pour rappeler à l’imam qui s’est trompé.
[16]
c) Manger ou boire.
[17]
d) Rire aux éclats.
[18]
e) Bouger sans cesse. Certaines doctrines religieuses ajoutent à ces actes:
f) Le fait de se rappeler d’une autre prière prescrite qu’il avait oubliée d’accomplir avant celle-ci. g) Accomplir plus de rak`a ou autres par inadvertance.

bullet

Celui qui est inattentif pendant la prière en y ajoutant des actes ou en négligeant l’accomplissement d’un acte de sunna confirmée, doit faire deux prosternations avant les salutations finales. Celui qui prononce ces dernières sans parfaire sa prière, doit la refaire tout de suite et se prosterner après les salutations.[19]
 

 Preuves du Coran et Sunna

 

[1] Les actes permis au cours de la prière:

 [2] Le hadith : "Quand l'un d’entre vous fait sa Salât (prière), placé devant quelque chose qui le sépare du public, et que quelqu'un veut passer devant lui, il doit le chasser. Si celui qui veut passer s’entête à le faire, que le prieur emploie la force, car ce passant est un démon." (Approuvé à l’unanimité)

 [3] « Le Prophète (BP sur lui) plaça Ibn Abbas à sa droite alors que celui-ci vint se tenir à sa gauche pour la Salât (prière) nocturne à ses côtés. » (Al-Boukhari)

 [4] Le hadith : « Celui qui, faisant la Salât (prière), voulut exprimer quelque chose qu’il dise « gloire à Allah ». (Approuvé à l’unanimité)

 [5] Comme l'a fait le prophète (BP sur lui) (At-Termidhi)

 [6] Le hadith : « (Pendant la salât (prière), tuez les deux noirs : le serpent et le scorpion. » (At-Termidhi)

 [7] Les actes réprimandés au cours de la prière:

 [8]  Les hadiths :

« C'est un larcin fait par Satan sur la salât (la prière) du serviteur. » (Al-Boukhari)

« Qu’ont donc les gens qui, durant la salât (prière), lèvent les yeux vers le ciel ? Qu'ils s'abstiennent absolument d'agir ainsi, sinon leur vue sera emportée ! » (Approuvé à l’unanimité)

 [9] Les hadiths :

« Priez avec quiétude. » (Mouslim).

« J’ai reçu l’ordre de me prosterner en m’appuyant sur sept membres (os du corps) et de ne pas réunir les pans des vêtements, ni attacher les cheveux). (Mouslim)

le hadith : « Si quelqu’un d’entre vous se lève pour faire la salât (prière) qu’il n’essuie pas les cailloux au dessous de lui car la miséricorde est en face de lui. » et il a ajouté à ce propos : « S’il est contraint à le faire qu’il le fasse une seule fois. » » (Abou Dawoud et el At-Termidhi).

[10]  Le hadith : « Le Prophète a interdit de mettre les mains sur la taille pendant la Salat. » (Approuvé à l’unanimité)

[11] Le hadith : « On ne doit pas faire la salât (la prière) quand le repas est prêt ni en retenant l’urine ni les matières fécales. » (Mouslim)

 [12]  Le hadith : « Le messager d’Allah (BP sur lui) a interdit le talon du diable (de s’asseoir sur les talons) et d’allonger (complètement) les bras dans la prosternation comme les animaux carnassiers. » (Mouslim)

 [13] Le hadith: "il m'a été interdit de lire le coran en état de génuflexion ou de prosternation". (Approuvé à l’unanimité)

 [14] Les actes qui annulent la prière:

 [15] Le hadith : "retourne refaire ta prière, car tu ne l'as pas accomplie correctement". (Mouslim)

 [16] Le verset :

]وَقُومُوا لِلَّهِ قَانِتِينَ[ [البقرة: 238]

" …et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. " Al-Baqara (LA VACHE) : 238).

Et le hadith : « Ceci est une Salât (prière) dans laquelle toute parole est inadmissible. » (Mouslim).

 [17] Le hadith : « La salât (la prière) est une occupation absorbante. » (Al-Boukhari)

 [18]  Le hadith : « Le sourire n’interrompt pas la salât (la prière) mais c’est le rire (l’hilarité) qui la rompt. » (Al-Baïhaqi: D’après la ligne de conduite du musulman)

 [19] Les hadiths :

« Se dressant  debout après la deuxième rak’a sans avoir dit la salutation, le Prophète (BP sur lui) s’est prosterné avant la salutation finale et a dit: “ si l’un d’entre vous est dans le doute au sujet de sa salât (prière), ne sachant s’il avait fait trois ou quatre rak’at, qu’il abandonne ce qui provoque en lui le doute pour ce qui lui est sûr et qu’il fasse deux prosternations avant la salutation finale. Ce faisant, s’il avait fait cinq rak’at, elles viennent racheter sa salât (prière), et s’il avait fait les quatre complètes, elles seront une humiliation pour le diable. » (Mouslim).

« Le Prophète (BP sur lui) avait fait la salutation finale après deux rak’at seulement et quand il s’en est rendu compte, il est revenu à la Salât (prière) pour la finir et il s’est prosterné après la salutation finale.»)Approuvé à l’unanimité).