ABC L'Islam

Découvrez

L'Islam en Quelques Mots
Pourquoi L'Islam
La preuve scientifique de l’Islam
Le Coran: Qui parle?
Le vrai message de Moïse, Jésus et Muhammad
Etudiez Apprenez vous-mêmes l'Islam
Avant-Propos
Croyance Fondements
Pratiques
Conduite
Charia
Seerah

Le Coran: Qui Parle?

Preuve de la divinité du glorieux Livre

 

Introduction

Chapitre 1
Une éloquence inimitable

Chapitre 2
Le messager et la révélation

Chapitre 3
Ce ne sont pas des paroles humaines
A qui le discours coranique s’adresse-t-il ?

 

Introduction

Le Coran est le miracle éternel par lequel Allah a soutenu et appuyé Son Messager Mohammed (PBASL)[1]. Allah (SWT)[2] s’est engagé à le préserver et à y veiller jusqu’au Jour de la résurrection, afin qu’il soit la preuve tangible qu’il est une révélation du Seigneur des mondes. Il est une preuve s’adressant à la raison et accessible à chacun selon son niveau de clairvoyance et de connaissance. Du spécialiste à la personne la plus simple, tous sont sensibles à sa majesté et à sa richesse. Sa rhétorique et son éloquence sont inimitables. Les savants et les sages sont en admiration devant sa logique, et sont éblouis par la précision des affirmations d’ordre scientifique et historique qu’il contient. De plus, tous ceux qui savent l’écouter avec leur cœur et leur raison et se soumettent, ressentent la majesté d’Allah dans le discours coranique, sans parvenir pourtant à la décrire ou à en déterminer la source.

A cet effet, ce livre est une tentative de découvrir les mystères de la divinité dans le style ou les procédés du discours coranique. Nous espérons ainsi qu’il constituera une introduction claire et une base solide pour prêcher parmi les gens, quelle que soit leur langue et leur culture, loin de tout dilemme idéologique, loin de l’analyse scientifique ou de l’enquête historique que nous laissons aux spécialistes. 

 L’obligation oubliée

 Allah (SWT) a dit dans le Coran, en s’adressant aux musulmans :

 ) كُنْتُمْ خَيْرَ أُمَّةٍ أُخْرِجَتْ لِلنَّاسِ تَأْمُرُونَ بِالْمَعْرُوفِ وَتَنْهَوْنَ عَنِ الْمُنْكَرِ وَتُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ( [آل عمران 110]

 « Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers. » (Al ‘Imrân (La famille d’Imran) : 110).

  ) وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِتَكُونُوا شُهَدَاءَ عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا( [البقرة 143]

 « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. » (Al-Baqara (La vache) : 143).

  )  إِنَّ الَّذِينَ يَكْتُمُونَ مَا أَنْزَلْنَا مِنَ الْبَيِّنَاتِ وَالْهُدَى مِنْ بَعْدِ مَا بَيَّنَّاهُ لِلنَّاسِ فِي الْكِتَابِ أُولَئِكَ  يَلْعَنُهُمُ اللَّهُ وَيَلْعَنُهُمُ اللاَّعِنُونَ( [البقرة 159]

 « Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de preuves et de guide après l'exposé que Nous en avons fait aux gens, dans le Livre, voilà ceux qu'Allah maudit et que les maudisseurs maudissent. » (Al-Baqara (La vache) : 159).  

 Allah a dit également, en s’adressant à son Prophète (PBASL) :

 ]قُلْ يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعًا[  [الأعراف 158]

 « Dis : Ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre…  »   (Al A’râf : 158).

 ]وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلاَّ كَافَّةً لِلنَّاسِ بَشِيرًا وَنَذِيرًا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لا َيَعْلَمُونَ[ [سبأ 28]

 « Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. »(Saba’ :28)

 ) يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ( [المائدة 67]

 « Ô Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protégera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants. » (Al Mâ’ida (La table servie) : 67)

 ) وَأَنْزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَفَكَّرُون َ(  [النحل 44]

 «Nous les avons envoyés) avec des preuves évidentes et des livres saints. Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent. »  (An-Nahl (Les abeilles) : 44).

  

Allah nous a envoyé Son Messager (PBASL) pour nous apprendre le Coran, nous en détailler les propos et nous éclaircir la voie qu’il prêche. Allah a fait de lui, de ses dires et de son comportement, l’exemple et le modèle à suivre jusqu’au Jour Dernier.     

 Le Prophète (PBASL) a dit :

 (J’ai laissé parmi vous deux choses après lesquelles vous ne vous égarerez jamais : “Le Livre d’Allah et ma Sunna (tradition) qui ne se sépareront jamais jusqu’à ma rencontre sur le bassin). (Al-Hâkem)

 Le Prophète nous a ordonnés et incités à œuvrer à guider tous les gens vers le bon chemin et la lumière de l’Islam. Il a dit :

(Prêchez (ou transmettez) de ma part, même un seul verset.) (Al-Bokhâri)

 (Que le présent informe l’absent car il se peut qu’il informe celui qui est plus avisé que lui.) (Approuvé à l’unanimité)

 (Par Allah, s’Il te permet de guider un seul homme (vers le bien), cela sera mieux pour toi que des chameaux roux). (Approuvé à l’unanimité)

 (Ô Aba Dharr, que tu te lèves un jour pour enseigner un seul verset du Livre d’Allah, cela sera mieux pour toi que de prier cent rak‘a (génuflexion) et que tu te lèves un jour pour enseigner un chapitre de science qui sera mis ou non en pratique, cela sera mieux pour toi que de prier mille rak‘a (génuflexion)). (Ibn Maja)


Ainsi, prêcher l’Islam est le meilleur djihad ; c’est en fait la finalité et la raison du djihad. Allah (SWT) dit :

   ) وَجَاهِدْهُمْ بِهِ جِهَادًا كَبِيرًا(  [الفرقان 52].

  « N'obéis donc pas aux infidèles; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement » (Al Forqâne (Le discernement) : 52)

 
Le Prophète (PBASL) a été interrogé à propos de celui qui combat pour sa tribu, ou pour montrer son courage ou pour se vanter ; s’agit-il d’une lutte pour Allah ? Il répondit : « Celui qui combat pour que la parole d’Allah prévale et soit la plus haute, lutte pour Allah ». (Approuvé à l’unanimité)

Sur quoi s’interrogent-ils ?

 Quelle est la première question que se pose celui à qui l’on se met à prêcher ce message qu’Allah nous a confié et qu’Il nous a chargé de faire parvenir à tous, athées, bouddhistes, hindous, chrétiens, juifs ou laïcs ? Une fois qu’on lui aura présenté, dans sa langue et à son niveau intellectuel et culturel, les aspects radieux de cette religion, son Livre inimitable, la sagesse de sa législation, son vénérable Messager, et la bienfaisance de la Oumma, la première question qui lui viendra à l’esprit est : « Qu’est-ce qui prouve que ce Coran est la parole d’Allah ? Ce Coran qui guide au droit chemin, ces lignes pleines de bonnes paroles, qui nous prouve qu’elles sont la parole d’Allah révélée à votre Prophète comme vous le croyez, et non pas un livre dont il est l’auteur ? »

 

La réponse est la même que celle qu’a faite le Prophète (PBASL) lorsque les polythéistes lui demandaient de prouver que le Coran (dont ils reconnaissaient d’ailleurs la valeur et le mérite) est vraiment la parole d’Allah : La preuve c’est le Coran lui-même.

En effet, Allah (SWT) dit dans le Coran :

 )أَوَلَمْ يَكْفِهِمْ أَنَّا أَنْزَلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ يُتْلَى عَلَيْهِمْ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَرَحْمَةً وَذِكْرَى لِقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ( [العنكبوت 51]

 « Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu'il leur soit récité ? Il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour des gens qui croient. » (Al-‘Ankaboûte (L’araignée) : 51)

 Pour celui qui écoute avec son cœur et médite en faisant appel à sa raison : 

 )أَفَلا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَى قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا( [محمد 24]

 « Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? » (Mohammed : 24)

 Puis le Coran les a mis au défi de produire un livre pareil : 

 )أَمْ يَقُولُونَ تَقَوَّلَهُ بَلْ لاَ يُؤْمِنُونَ. فَلْيَأْتُوا بِحَدِيثٍ مِثْلِهِ إِنْ كَانُوا صَادِقِينَ(  [الطور33-34]

 « Ou bien ils disent : “Il l'a inventé lui-même ? ” Non... mais ils ne croient pas. » (At-Tour : 33)

 « Eh bien, qu'ils produisent un récit pareil à lui (le Coran), s'ils sont véridiques. » (At-Tour : 34)

 )قُلْ لَئِنِ اجْتَمَعَتِ الإنْسُ وَالْجِنُّ عَلَى أَنْ يَأْتُوا بِمِثْلِ هَذَا الْقُرْآنِ لاَ يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ ظَهِيرًا( [الإسراء 88]

 « Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres”. » (Al-Isra’ (Le voyage nocturne) :88)

)أَمْ يَقُولُونَ افْتَرَاهُ قُلْ فَأْتُوا بِعَشْرِ سُوَرٍ مِثْلِهِ مُفْتَرَيَاتٍ وَادْعُوا مَنِ اسْتَطَعْتُمْ مِنْ دُونِ اللَّهِ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ( [هود 13]

 « Ou bien ils disent : “Il l'a forgé [le Coran]” - Dis : “Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques”. » (Houd : 13)

 أ)َمْ يَقُولُونَ افْتَرَاهُ قُلْ فَأْتُوا بِسُورَةٍ مِثْلِهِ وَادْعُوا مَنِ اسْتَطَعْتُمْ مِنْ دُونِ اللَّهِ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ( [يونس 38]

 « Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques. » (Yoûnous (Jonas) :38)

 Cependant, ils ont reconnu leur incapacité, se sont pliés devant l'appel de la Vérité et sont entrés en foule dans la religion d'Allah, à l’exception de ceux qui se sont entêtés dans leur arrogance et dans leur égarement, obstinément sourds à l’appel de la foi et refusant de faire appel à leur raison; à l’exception aussi des rabbins et des moines qui craignaient de perdre leurs biens et leur pouvoir.

 Les polythéistes de l’époque, eux qui étaient fins connaisseurs du langage et de la rhétorique, ont aussitôt ressenti que ce Coran n’est nullement la parole d’un être humain. Ils n’étaient pas seulement impressionnés par la rhétorique du Coran, par la richesse et la clarté de ses expressions, ou par ses cadences, car à eux seuls, ces mérites ne suffisaient pas à provoquer la foi mais auraient seulement suscité l’admiration et le plaisir qui se seraient estompés très rapidement. Du fait de leur sens aigu de la langue, ils ont réalisé que le style du Coran et le contexte du discours coranique sont révélateurs et indiquent son origine divine. D’ailleurs Allah s’identifie en parlant à la première personne (exemple : Nous leur montrerons … etc.) tout au long du Coran, et dans le contexte adéquat. De même que le Coran s’adresse souvent et directement au Messager (PBASL) en ces termes : « Ö Prophète », ou « Dis… » ceci et cela, etc.)

 Le style et la trame du discours dans le Coran prouvent qu’il ne s’agit pas de paroles émanant du Prophète (PBASL) mais destinées à lui et à l’ensemble des êtres humains, émanant de l’au-delà, indépendamment du Prophète et des créatures.

 C’est grâce à ce raisonnement direct et logique qui déduit l’origine divine de ce Coran à partir de son contenu, de son style et de la trame du discours (voir plus loin pour plus de détails), que des peuples variés, pas uniquement arabes mais parlant d’autres langues, sont entrés en foule dans l’Islam lorsqu’ils ont réalisé progressivement que ce Coran ne peut émaner que d’Allah.

 Méthode d’investigation

 A présent, essayons d’expliciter en quoi le discours coranique constitue une preuve conduisant à la foi, du fait qu’il est la parole du Seigneur des mondes. Que ce soit à travers le texte arabe révélé, ou a travers les sens que l’on peut en tirer dans des langues différentes.

 Imaginons qu’un homme trouve un livre sans couverture, ou un manuscrit ancien dont l’auteur est inconnu, puis qu’il cherche à connaître son auteur et son origine. Il ouvrira le livre et essaiera de deviner qui en est l’auteur d’après le contenu du livre, le sujet, le discours tenu et son style, et il le comparera aux écrits similaires des auteurs anciens et contemporains. Il cherchera pour qui ce livre a-t-il été écrit ? Ainsi que les circonstances, le lieu et l’époque où il fut écrit… Le style de l’auteur reflète sa personnalité, son importance, sa science, ses caractéristiques, tout comme les empreintes digitales et le code génétique permettent d’identifier chaque être humain. De même, le style renseigne sur l’auteur et est difficilement imitable. Comment un écrivain pourrait-il prendre la place d’un autre, forger un livre et puis l’attribuer à autrui, sans que le lecteur ne remarque rien !? Avec seulement un peu de perspicacité, le lecteur s’en apercevra sans avoir besoin d’une étude approfondie de la syntaxe ou d’une analyse psychologique de la langue. Comment concevoir alors qu’on forge les paroles majestueuses du Créateur de l’humanité, le Savant ?

 Essayons ensemble de suivre cette méthode pour examiner le texte coranique. Nous n’aurons besoin ni d’outils linguistiques, ni de connaissances sur l’univers ou sur l’histoire ; nous ne nous plongerons ni dans l’exégèse, ni dans l’analyse de la rhétorique, ni dans les aspects inimitables de l’éloquence, ni dans les détails des thèmes abordés dans la Coran. Sans recourir à tout cela, nous montrerons et prouverons que le texte coranique par lui-même – son discours – révèle sans l’ombre d’un doute que l’auteur de ce texte provient d’une source extérieure, indépendante de l’homme qui l’a transmis, Mohammed prières et salut sur lui, et extérieure et distincte du discours d’un être humain. Et par conséquent nous saurons que l’auteur de ces paroles n’est autre que le Créateur, le Savant, l’Unique, l’Absolu. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

[1] Prière et Bénédiction d’ALLAH sur lui

[2] SWT: Soubhana wa Taala