ABC L'Islam

Découvrez

L'Islam en Quelques Mots
Pourquoi L'Islam
La preuve scientifique de l’Islam
Le Coran: Qui parle?
Le vrai message de Moïse, Jésus et Muhammad
Etudiez Apprenez vous-mêmes l'Islam
Avant-Propos
Croyance Fondements
Pratiques
Conduite
Charia
Seerah

L'ISLAM:
 Le Vrai Message de Moïse, Jésus et Muhammad

 

*Introduction

*Il n'y a point de divinité qu'Allah

*Dieu n'a pas un fils

*Les prophètes sont des humains

*Muhammad dans l'Evangile

 

Chapitre 5 :
 Muhammad est la bonne nouvelle annoncée par Moise et Jésus

 

A. Dans la Torah:

 

1. <L’Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi: vous l’écouterez!>. (Deutéronome 18:15)

2. <Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai>. (Deutéronome 18:18)

3. <Donne cet ordre au peuple: Vous allez passer près de la frontière de vos frères, les fils d’Esaü, qui habitent en Séir. Ils vous craindront; mais soyez bien sur vos gardes. Ne vous mettez pas en campagne contre eux; car je ne vous donnerai dans leur pays pas même de quoi poser la plante du pied: en effet, j’ai donné la montagne de Séir en possession à Esaü>. (Deutéronome 2:4 - 5)

4. <Voici la bénédiction par laquelle Moïse, homme de Dieu, bénit les Israélites, avant sa mort. Il dit: L’Eternel est venu du Sinaï, Il s’est levé sur eux de Séir, Il a resplendi de la montagne de Parân> (Deutéronome 33:1-2)

5. <Ou comme un livre que l’on donne, A un homme qui ne sait pas lire, en disant: Lis donc cela! Et qui répond: Je ne sais pas lire>. (Esaïe 29:12)

6. <Menace sur l’Arabie. Vous passerez la nuit dans les broussailles de l’Arabie, Caravanes de Dedân! Portez de l’eau à ceux qui ont soif; Les habitants du pays de Téma Vont au-devant des fugitifs avec du pain.

Car ils fuient devant les épées, Devant l’épée nue, devant l’arc tendu, Devant les malheurs de la guerre>. (Esaïe 21:13-15)

7. <Chantez à l’Eternel un cantique nouveau, Sa louange depuis le bout du monde, Vous qui voguez sur la mer Et vous qui la remplissez Les îles et leurs habitants! Que le désert et ses villes élèvent la voix, Ainsi que les villages où habite Qédar! Que les habitants de Séla éclatent en acclamations! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie! Qu’on rende gloire à l’Eternel Et que dans les îles on publie sa louange! >. (Esaïe 42:10-12)

8. <Lève-toi, brille, car ta lumière paraît, Et la gloire de l’Eternel se lève sur toi. Car voici que les ténèbres couvrent la terre Et l’obscurité les peuples; Mais sur toi l’Eternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît. Des nations marcheront à ta lumière Et des rois à la clarté de ton aurore. Porte tes yeux alentour et regarde: Tous ils se rassemblent, Ils viennent vers toi; Tes fils arrivent de loin, Et tes filles sont portées sur les bras. A cette vue tu seras radieuse, Ton cœur bondira et se dilatera, Quand les richesses seront détournées de la mer vers toi, Quand les ressources des nations viendront vers toi. Tu seras couverte d’une foule de chameaux, Ainsi que de dromadaires de Madian et d’Epha; Ils viendront tous de Saba; Ils porteront de l’or et de l’encens Et annonceront les louanges de l’Eternel. Les troupeaux de Qédar se réuniront tous chez toi; Les béliers de Nebayoth seront à ton service; > (Esaïe 60/1 - 7)

 

Analyse De Commentaire
 

Toutes ces prophéties bibliques convergent pour assurer que Muhammad (à lui bénédiction et salut) est, précisément, le Prophète attendu, aussi les qualifications qui y sont citées, s'appliquent-elles parfaitement à lui (à lui bénédiction et salut).

 

1. Il est comme Moïse:

 

Les deux premières prophéties font allusion à un prophète comme Moïse, ce qui est le cas de Muhammad est non de Jésus, et en voici les preuves:

.      La naissance miraculeuse de Jésus diffère de la naissance de Moïse et de celle de Muhammad, qui étaient naturelles.

.    Moïse et Muhammad se sont mariés et ont eu d'enfants, contrairement à Jésus.

.      Chacun des deux fut envoyé avec une nouvelle législation, tandis que Jésus fut envoyé pour confirmer ce que prêchait Moïse.

.      Moïse et Muhammad rendirent le dernier soupir et furent enterrés après le parachèvement de leur Message, contrairement à Jésus qu'Allah a élevé vers Lui.

.      Chacun des deux réussit à former autour de lui une masse grandiose d'adeptes et de fidèles. Quant à Jésus, ses disciples les plus proches l'ont abandonné.

.      Moïse et Muhammad assurèrent le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire parmi leurs adeptes, alors que ce n'était pas le cas de Jésus.

.    Un seul fait unit Jésus à Moïse, c'est qu'ils furent des prophètes envoyés aux Israélites. Toutefois, ce fut également le cas de tous les prophètes envoyés aux Israélites, tels: Salomon, David, Esaïe, Daniel, Joël, Zacharie, Jean-Baptiste, et plusieurs autres encore.

 

2. Sa filiation aux Israélites, ses cousins consanguins:

 

Si Ismaël et Isaac sont les fils du même père Abraham, alors ils sont des frères. Ainsi les enfants de l'uni sont les frères des enfants de l'autre. Les enfants d'Isaac sont les juifs et les enfants d'Ismaël sont les Arabes, ainsi ils sont des frères les un aux autres. C'est ce que révèle l'expression "d’entre tes frères" ou "du milieu de leurs frères", ce qui signifie qu'il est issu de la souche d'Ismaël, frère d'Isaac et grand-père des Israélites. Or, s'il était israélite, il aurait été dit plutôt "d'eux" ou "de vous". Ce fait est confirmé, en outre, par la troisième prophétie: "vos frères, les fils d’Esaü"; de même "Qédar", ce nom mentionné dans la septième et la huitième prophéties. En effet, Esaü et Qédar, étant dans la lignée de Qédar, d'Ismaël et de Muhammad (à lui bénédiction et salut).

 

3. Il apparaîtra parmi les Arabes:

 

La montagne de Parân mentionnée dans la quatrième prophétie porte le même nom que celui de la région comprise entre les monts 'Abû Qubays, Qî`ân et Hirâ' à La Mecque. Fait confirmé également à travers La Genèse où est mentionné qu'Abraham émigrait avec son fils, Ismaël à Parân:

<Abraham se leva de bon matin; il prit du pain et une outre d’eau qu’il donna à Agar et plaça sur son épaule; (il lui remit) aussi l’enfant et il la renvoya. (…) Dieu fut avec le garçon, qui grandit, habita dans le désert et devint tireur à l’arc. Il habita dans le désert de Parân>. (Genèse 21:14, 20- 21).

 

En plus, l'Arabie est expressément évoquée dans la prophétie d'Esaïe (6), faisant allusion à la descente de la Révélation dans cette région, à la lutte sainte contre l'Erreur et à la victoire de l'Appel. Quant à "la louange dans les montages" (7), ne s'applique-t-elle pas aux rites effectués par les hadjis réunis sur les monts `Arafa, Muzdalifa et Minâ? Ce rassemblement glorieux dont la splendeur et la grandeur n'ont cessé de s'accroître d'année en année tout au long de quatorze siècles révolus, et qui n'a point trouvé d'équivalent dans les dogmes du monde à travers les époques les plus diverses.

 

4. L'université de son Message:

 

Les deux prophéties d'Esaïe (7 & 8) annoncent en outre l'avènement d'un Message universel, ce qui ne s'applique que sur le Message du Muhammad (à lui bénédiction et salut). Moïse fut envoyé aux Israélites et son Message persistait parmi eux jusqu'à nos jours. Quant à l'apostolat de Jésus (que la paix soit sur lui), il tendait à la rectitude des errements des Israélites, comme en témoignent ces paroles attribuées à Jésus:

<Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël>. (Matthieu 15:24)

<Tels sont les douze que Jésus envoyé après leur avoir donné les recommandations suivantes: N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël>. (Matthieu 10:5-6)

<Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir>. (Matthieu 5:17)

<Jésus leur répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux Israélites> (Barnabé 21)

Le Coran vint, en outre, confirmer que le Message de Jésus fut particulièrement dédié aux Israélites:

<Et (Allah) lui enseignera l'écriture, la sagesse, la Torah et l'Evangile, et Il sera le messager aux enfants d'Israël, (et leur dira): "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né, et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants!>. (3:48-49)

<Alors que le Messie a dit: "O enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur>. (5:72)

<Et quand Jésus fils de Marie dit: "O Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah (envoyé) à vous, confirmateur de ce qui, dans la Torah,>. (61:6)

<Dis: "O hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah>. (7:158)

<Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n'est là qu'un rappel adressé à l'univers>. (12:104)

<Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers>. (21:107)

<Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers>. (25:1)

<Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas>. (34:28)

<Ceci (le Coran) n'est qu'un rappel à l'univers.  Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt!>. (38:87-88)

<Et ce n'est qu'un Rappel, adressé aux mondes!>. (68:52)

<Ceci n'est qu'un rappel pour l'univers>. (8127)

 

Surtout que le sceau des prophètes, Muhammad (à lui bénédiction et salut) a dit: "Chacun des prophètes fut exclusivement chargé de prêcher parmi ses compatriotes. Quant à moi, je fus envoyé à toute l'humanité". (Hadith transmis par Al-Bukhârî).

 

5. L'analphabétisme du Prophète:

 

A travers cette proposition «A un homme qui ne sait pas lire," (5), on distingue l'une des qualifications exclusivement identiques au Muhammad, le Prophète analphabète, et non à Jésus ni Moïse qui tous deux étaient suffisamment éduqués. De plus, le texte de la prophétie s'adapte parfaitement aux circonstances accompagnant le début de la Révélation à Muhammad (à lui bénédiction et salut):

<..., jusqu'à ce que la Vérité lui parvînt alors qu'il était à la caverne de Hirâ': l'archange lui apparut et dit: "Lis", mais il répliqua: "Je ne sais pas lire". Il (Muhammad) raconta: "Il me saisit ensuite et me couvrit si bien que j'éprouvai une grande fatigue, puis il me lâcha et dit: "Lis", je repris: "Mais, je ne sais pas lire". De nouveau, il me saisit et me recouvrit; comme je fus tellement fatigué, il me relâcha en disant: "Lis". Et moi de lui répondre toujours: "Je ne sais pas lire". A la troisième fois, il me saisit pour me lâcher aussitôt et dit: "Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, * qui a créé l'homme d'une adhérence. * Lis! Ton Seigneur est le Très Noble," L'Envoyé d'Allah rentra chez lui, ayant ces mots gravés à l'esprit et ayant le cœur tremblant....>. (Hadith transmis par Al-Bukhârî).

 

6- La Révélation du Coran:

 

La Révélation du Coran ne se fit pas d'une seule traite, mais en des occasions diverses, tout au long de la Mission du Prophète (à lui bénédiction et salut). C’est l'archange Gabriel qui fut responsable de la lui transmettre. Et Muhammad de répéter sans hésitation ce qu'il lui récitait, tout comme l'annonce la prophétie (2): "je mettrai mes paroles dans sa bouche", ces saints versets méritent, à cet égard, d'être contemplés:

<Suis ce qui t'est révélé de la part de ton Seigneur. Point de divinité autre que Lui. Et écarte-toi des associateurs>. (6:106)

<Ainsi Nous t'envoyons dans une communauté -que d'autres communautés ont précédée- pour que tu leur récites ce que Nous te révélons (le Coran), > (13:30)

<Et récite ce qui t'a été révélé du Livre de ton Seigneur. Nul ne peut changer Ses paroles. …>. (18:27)

<Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain! Ne te hâte pas (de réciter) le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation… > (20:114)

<Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes>. (29:48)

<Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autrement que par révélation ou de derrière un voile, ou qu'Il (Lui) envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permission, ce qu'Il (Allah) veut. Il est Sublime et Sage. Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un esprit (le Coran) provenant de Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance du Livre ni de la foi; …>. (42:5-52)

<Dis: "Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé; et je ne suis qu'un avertisseur clair>. (46:9)

<Ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. Que lui a enseigné (l'Ange Gabriel) à la force prodigieuse, doué de sagacité; c'est alors qu'il se montra sous sa forme réelle (angélique), alors qu'il se trouvait à l'horizon supérieur. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas, et fut à deux portées d'arc, ou plus près encore. Il révéla à Son serviteur ce qu'Il révéla>. (53:4-10)

<Ne remue pas ta langue pour hâter sa récitation: * Son rassemblement (dans ton cœur et sa fixation dans ta mémoire) Nous incombent, ainsi que la façon de le réciter. Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. A Nous, ensuite incombera son explication>. (75:16-19)

 

B- Dans les Evangiles:

 

1. <Jésus leur dit: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale, celle de l’angle; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est une merveille à nos yeux? C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produira les fruits>. (Matthieu 21:42-43)

2. <et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur qui soit éternellement avec vous,> (Jean 14:16)

3. <Mais le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c’est lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit>. (Jean 14:26)

4. <Quand sera venu le Consolateur que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui provient du Père, il rendra témoignage de moi,> (Jean 15:26)

5. <J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les comprendre maintenant. Quand il sera venu, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car ses paroles ne viendront pas de lui-même, mais il parlera de tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir>. (Jean 16:12-13)

6. <Cependant, je vous dis la vérité: il est avantageux pour vous que je parte, car si je ne pars pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai>. (Jean 16:7)

7. <Vous-mêmes m’êtes témoins que j’ai dis: Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui>. (Jean 3:28)

 

8. <Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites pour lui demander: Toi, qui es-tu? Il confessa sans le nier, il confessa: Moi, je ne suis pas le christ>. (Jean 1:19-20)

9. <et qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale>. (Jean 1:27)

 

Les divers évangiles annoncèrent l'avènement d'un prophète après Jésus, comme le soulignent ces prophéties: "je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur" (2), "que le Père enverra" (3), "que je vous enverrai" (4), "Quand il sera venu" (5), "car si je ne pars pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous" (6), "j’ai été envoyé devant lui" (7), "et qui vient après moi" (9). Les divers évangiles affirmèrent, en outre, que ce prophète était le sceau des prophètes: "qui soit éternellement avec vous" (2), c.-à-d. que son Message sera le dernier émanant de la part de Dieu, "c'est lui qui vous enseignera toutes choses" (3), "il vous conduira dans toute la vérité" (5), il montrera, en effet, la vérité de Jésus et défendra son Message "et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit" (3), "il rendra témoignage de moi," (4). Il répétera, d'autre part, les sages paroles qui lui sont révélées avec exactitude "car ses paroles ne viendront pas de lui-même, mais il parlera de tout ce qu'il aura entendu" (5). Cette parole semble être en parfaite conformité avec ce verset biblique: "je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai" (Deutéronome 18:18)

 

D'autre part, la première prophétie (Matthieu 21:42-43 ) fait allusion à ce que la Torah avait évoqué d'avance: la descente de la Révélation parmi un peuple autre que celui des Israélites, dans une région peu fréquentée par les gens qui est sans doute La Mecque avec sa terre aride, sa chaleur torride et la pénurie de ses ressources: "La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient", et qui deviendra après la propagation de l'islam, la destination des millions de fidèles "Est devenue la principale, celle de l’angle;".

 

Le terme "Consolateur" est la traduction d'un mot d'origine grecque (paraklêtos) qui signifie l'avocat, le défenseur, l'intercesseur; l'origine hébraïque de ce mot est "periclyt" et a à peu près la même orthographe que "Periclytos", signifiant le loué "Muhammad - Ahmad" en arabe. L'origine hébraïque de ce dernier terme est "pariclyt", c'est-à-dire "celui qui mérite le louange". Il est à noter que l'écriture hébraïque, laquelle est l'origine des textes grecques, et les diverses traductions dans la suite, ne connaissait pas les signes diacritiques jusqu'au Vème siècle chrétien. Par conséquent, le terme figurant dans le texte hébraïque, était incorrectement lu et traduis en ayant le sens de "periclyt" et non pas de "pariclyt" qui est cependant le plus conforme, surtout à la lumière des autres preuves. Donc, il aurait valu mieux de le lire dans le sens de "pariclyt", c'est-à-dire: Muhammad, Ahmad ou Mahmûd.

 

Il reste un dernier mot pour ce qui est du terme "Christ": Le Messie, dans le judaïsme est l'envoyé de Dieu longtemps attendu par les juifs avant l'avènement de Jésus (que la paix soit sur lui). Quand le prophète Jésus fils de Marie fut envoyé, le voilà affirmer que le Messie attendu n'est pas encore apparut, et que lui, Jésus, a été "envoyé devant lui" (7), "Moi, je ne suis pas le christ" (8). De même, a-t-il mit l'accent sur la place éminente qu'occupera ce prophète parmi ses homologues (9).

 

A travers une recherche linguistique portant sur l'analyse de ce verset: "Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée" (Luc 2:4) et en se basant sur son texte syriaque, le chercheur put découvrir que le sens originel devrait être: "Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, l'islam est sur le point de se répandre sur la terre, communiqué aux gens par Ahmad". Et Allah est le parfait connaisseur

 

La bonne annonce de l'Evangile de Barnabé:

 

Dans cet Evangile, Jésus (que la paix soit sur lui) annonce la bonne nouvelle de l'avènement de Muhammad (à lui bénédiction et salut) par des propos si clairs qui n'ont besoin ni d'explication ni de commentaire.

 

1. <Mais après moi viendra le joyau des messagers et des hommes purs de Dieu. Sa lumière l’emportera sur tous les prophètes qui l’ont précédé et dissipera les ténèbres que les messagers antérieurs ont répandu, car c’est lui, le messager de Dieu … >» (Barnabé 17)

 

2. <Adam s’étant levé d’un bond, vit dans le vide une écriture aussi claire que la lumière du soleil, disant: Il n’y a qu’un seul Dieu et Muhammad est le messager de Dieu. Béant d’étonnement, Adam dit: Je Te remercie ô mon Seigneur, parce que Tu m’as créé, mais, je T’en prie, éclaire-moi sur le sens des mots de ce message: (Muhammad est le messager de Dieu]. Y avait-il d’autres hommes avant moi?> (Barnabé 39)

 

3. <Jésus dit: Je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Rendez droit le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Esaïe. Ils l’interrogèrent et lui dirent: Pourquoi donc prêches-tu une nouvelle religion et te donnes-tu de l’importance autant de celle du Christ, si tu n’es pas le Christ, ni Elie, ni le prophète? Jésus leur répondit: Les miracles que le Seigneur me fit produire, montrent que je ne parle que par la volonté de Dieu; et, en fait je ne me donne pas cette importance dont vous venez de mentionner, tant que je ne suis même pas digne de délier la courroie des chaussettes et de la sandale du messager de Dieu que vous appelez le Christ et que Dieu l’a fait avant moi et qui viendra après moi, ayant avec lui les paroles de la Vérité et dont la foi n’aura évidemment pas de fin> (Barnabé 42)

 

4. <En vérité, je vous dis que chaque prophète quand il vient est destiné à une seule nation, en signe de la miséricorde de Dieu. C’est pourquoi ses paroles ne sont dédiées qu’au peuple auquel il a été envoyé. Mais le messager de Dieu, quand il viendra, Dieu lui donnera le sceau de sa main, à tel point qu’il apportera le salut et la miséricorde à toutes les nations du monde qui recevront sa doctrine. Il assujettira les infidèles avec sa force et son pouvoir et détériora l’idolâtrie, à tel point qu’il déconcertera Satan; c’est la réalisation de ce que Dieu avait promis à Abraham, en disant: Sache que Je répandrai ma bénédiction sur toutes les tribus de la terre issues de ta souche. Et comme tu réduis les idoles en petites pièces, tes descendants feront de même, ô Abraham> (Barnabé 43)

 

5. <Par conséquent, je vous dis que le messager de Dieu est la lumière qui éclairera de ses reflets tout ce que Dieu a créé, tant que Dieu l’a doté de l’esprit de compréhension et du bon conseil, de sagesse et de puissance, de crainte et d’amour, de prudence et de tempérance, il a été en outre favorisé par l’esprit de charité et de miséricorde, de justice et de pitié, de gentillesse et de patience, il a été triplement doté par Dieu de toutes ces qualités, plus qu'Il ne l'a fait pour toutes Ses autres créatures. Que soit béni le temps où il viendra en ce monde! Croyez-moi lorsque je vous dis que je l’avais vu et l’avais révéré, comme chaque prophète l’avait vu. Vu ses hautes moralités, Dieu l’a favorisé par la prophétie. Quand je l’avais vu, la satisfaction et la consolation s’étaient épanchées dans mon âme et j’ai dit: O Muhammad! Que Dieu soit avec toi, que Dieu me rende digne de délier la courroie de ta sandale, c’est un honneur qui fera de moi un grand prophète, si je l’obtiens, et je serai l’un des hommes de Dieu. Dès qu’il eut achevé ces paroles, Jésus se mit à remercier son Seigneur> (Barnabé 44)

 

6. <L’auteur de cet évangile se mit à pleurer Jésus en lui disant: O maître! Dis-moi qui est-ce celui qui te trahira? Jésus répondit en disant: O Barnabé! Ce n’est pas encore le moment de le connaître, mais il se révélera de lui-même bientôt. Or, il est temps de quitter ce monde. Les disciples pleurèrent en disant: O maître! Vas-tu nous quitter? Il nous vaut mieux de mourir plutôt d’être séparés de toi. Jésus répondit: N'ayez pas le coeur troublé et surtout n'ayez pas peur, car je ne vous ai pas crée; mais c'est Dieu, notre Créateur qui vous a crée et Il vous assurera la protection. Quant à moi, j'étais venu en ce monde pour aplanir le chemin au messager de Dieu qui apportera le salut au monde. Prenez garde d'être déçus, car de nombreux faux prophètes viendront, lesquels emprunteront mes paroles et contamineront mon Evangile. Alors André demanda: Maître! Donne-nous quelques signes qui nous rendent aptes à le connaître quand il viendra. Jésus répliqua: Il ne sera pas de votre temps. Mais, il viendra maintes années après vous, quand mon Evangile sera annulé. A cette époque, il n'y aura qu'un nombre minime de croyants, ne dépassant pas la trentaine. La miséricorde divine enveloppera alors le monde par la mission du prophète de Dieu, qui quand il marchait est auréolé d'un nuage blanc. Il sera connu par l'élu de Dieu et Dieu l'appuiera toujours. Quand il sera envoyé au monde, il opposera un pouvoir grandiose aux infidèles, détruira les idoles et mettra fin au paganisme sur terre. Je me réjouis pleinement car tout le monde d'alors connaîtra Dieu, l'Exalté, par l'intermédiaire de Son prophète, Lui rendra gloire et réalisera que Dieu est Vérité. Ce prophète tirera, en outre, vengeance de ceux qui me qualifieraient d'être plus grand que Dieu. En vérité, je vous dis que pendant son âge tendre, la lune veillera sur lui et en prendra soin jusqu'à son sommeil. Et adulte, elle le guidera sur son chemin. Il vaudrait mieux au monde de l'accueillir favorablement au lieu de le rejeter, car c'est lui qui réduira à néant les idoles dont les nombres dépasseront de loin ceux qu'avaient détruit Moïse, le servant de Dieu et Joël qui n'avaient aucunement fait grâce aux cités qu'ils avaient incendiées et avaient fait mourir les enfants; tant que l'ancienne blessure a besoin d'être cautérisée. Il viendra avec des vérités plus authentiques que celles apportées par les autres prophètes antérieurs et réprimandera ceux qui tiraient injustement profit du monde. Les tours de la cité de notre Père, l'Unique se féliciteront les uns les autres par joie.  Et quand les idoles s'écrouleront à terre, tout en confessant que je n'étais qu'un mortel parmi les autres, je ne vous dis que la vérité, le messager de Dieu viendra sûrement>. (Barnabé 72)

 

7. <Mais crois-moi, un temps viendra où Dieu envoyera Sa miséricorde à une autre cité, et il sera possible de L'adorer sincèrement dans tous les lieux. Et Dieu, dans tous les lieux, acceptera la prière sincère avec miséricorde. Une femme rétorqua: Nous attendons le Messie; quand il viendra il nous instruira. Jésus répliqua: Tu crois ô femme que le Messie viendra sûrement? Et elle de répondre: Oui, sieur. Jésus dit avec joie: Je trouve, ô femme, que tu es une croyante pieuse. Sache dorénavant que dans la foi en le Messie sera sauvé tout ce qui est élu par Dieu; donc il est nécessaire que tu connais le temps de la venue du Messie. La femme demanda: O sieur! Peut-être es-tu le Messie. Jésus répliqua: J'étais en effet envoyé à la maison d'Israël comme prophète de salut; mais après moi viendra le Messie envoyé par Dieu au monde entier; ....> (Barnabé 82)

 

8. <Jésus répondit: Par Dieu, le Vivant qui subsiste par Lui-même, Qui tient mon âme entre Ses mains! Je ne suis pas le Messie attendu par toutes les tribus de la terre, comme l'a déjà promis Dieu à notre ancêtre Abraham en disant: Par ta souche, Je répandrai Ma bénédiction sur toutes les tribus de la terre. Mais quand Dieu me prendra loin du monde, Satan sèmera de nouveau cette zizanie maudite en faisant en sorte que les athées croiraient que j'étais Dieu ou le fils de Dieu. Conséquemment mes paroles et mes enseignements seront contaminés, à tel point qu'il n'aurait sur terre plus de trente croyants. Dieu fera alors descendre Sa miséricorde au monde et envoyera Son messager que pour lui Il a déjà crée toute chose. Ce messager devra venir du sud, appuyé par la force. Il mettrera à néant les idoles et les idolâtres et arrachera du Satan la domination, qu'il avait imposée aux humains. Le messager amènera avec lui la miséricorde de Dieu pour le salut de ceux qui auront foi en lui; et que soient bénis ce qui croiront en ses paroles>. (Barnabé 96)

 

9. <André demanda: Maintenant comment la vérité sera dévoilée? Jésus répondit: La vérité est tout ce qui se confirme avec les livres de Moïse et que vous avez reçu comme vrais, à savoir: Dieu est Un, la vérité est unique. De là, nous constatons que la doctrine est unique et par conséquent la foi est unique. En vérité, je vous dis que si la vérité n'avait pas été effacé du livre de Moïse, Dieu ne l'aurait pas donné à David, notre second ancêtre. Et si le livre de David n'avait pas été altéré, Dieu n'aurait pas dû me révéler l'Evangile, enseignant que Dieu, l'Exalté, est Permanent et que Son message est le même pour tout le monde. Quand le Messager viendra, il mettra à nu tous les altérations attribuées par les infidèles à mon livre...> (Barnabé 124)

 

10. <Et alors le messager de Dieu dira: O Seigneur! Il y a parmi les croyants, ceux qui ont resté soixante-dix ans durant en Enfer. O Seigneur! Où est Ta miséricorde? Je Te prie ô Seigneur de les délivrer de ces châtiments pénibles.  Ainsi Dieu commandera-t-Il à Ses quatre anges favoris de se rendre en Enfer pour libérer tous ceux qui avaient cru en Son messager pour les emmener au paradis. Ce qu'ils feront>. (Barnabé 137)

 

11. <Les disciples demandèrent: O Maître! Qui sera donc cet homme dont tu parlais, qui sera envoyé au monde? Jésus répondit avec joie: C'est Muhammad, le messager de Dieu, et quand il viendra au monde, il sera semblable à la pluie qui rendra la terre fertile, donnant divers fruits, bien qu'elle soit restée sèche pendant longtemps. Il accomplira en outre tant de bonnes œuvres parmi les gens, par la miséricorde abondante qu'il amènera>. (Barnabé 163)

 

12. <.. bien que les gens me qualifient tantôt par Dieu et tantôt par le fils de Dieu, et pour que les diables ne me tournent pas en dérision au Jour du Jugement, Dieu, l'Exalté, ordonna que je fasse l'objet de la moquerie des gens dans l'ici-bas par la mort de Judé, et fit que tout le monde croyait que j'étais mort sur le crucifix. Les hommes continueront à se moquer jusqu'à ce que Muhammad, le messager de Dieu vienne. C'est lui qui mettra fin à ce ridicule, quand il sera envoyé à ceux qui auront foi en Dieu et en Sa législation...> (Barnabé 220)

 

13. <Je ne mérite pas de délier la courroie de ses sandales, toutefois par la grâce et la miséricorde de Dieu, j'ai pu le voir». Alors, le prêtre ayant avec lui le gouverneur et le roi dirent: «Ne t'afflige pas, ô Jésus, homme de Dieu. Cette sédition ne tardera pas à disparaître. Nous écrirons au Sénat à Rome pour décréter une loi impériale interdisant qu'on t'appelle notre Dieu ou le fils de notre Dieu». Alors Jésus dit: «Vos paroles ne m'ont consolé pas, car, quand nous espérons en la lumière, les ténèbres viendront. Mais, ma consolation est dans la venue du Messager, qui détruira toutes les fausses opinions qui m'étaient attribuées et dont la foi se répandra et dominera le monde entier, comme Dieu l'a déjà promis à Abraham, notre ancêtre. Ce qui me console également est que sa foi ne sera limitée ni dans le temps ni dans l'espace et restera inviolable par la protection de Dieu». Le prêtre demanda: «Après l'avènement du messager de Dieu, y aurait-il d'autres messagers?». Jésus répondit: «Après lui, il n'y aurait pas de vrais prophètes envoyés par Dieu, l'Exalté, mais viendra un nombre considérable de faux prophètes, ce qui me rend désolé. Satan les délaissera au Jour du Jugement, et ils chercheront abri dans mon Evangile, en se réclamant de la justice de Dieu». Héirodos interrogea: «Est-ce l'avènement de ces menteurs tient-il de la justice divine?». Jésus répliqua: «Quiconque ne croit pas en le Vrai Dieu, croit en effet en un mensonge qui l'exterminera. Toutefois, je vous dis que le monde tourne toujours en ridicule les vrais prophètes et vénèrent les faux prophètes, comme c'était le cas à l'époque de Michée et de Jérémie. Ce qui se ressemble, s'assemble". Le prêtre demanda de nouveau: «Comment appellera-t-on le Messie? Et quel sera le signe annonciateur de sa venue?». Jésus répondit: «Le nom du Messie est Muhammad, c'est Dieu qui l'a appelé ainsi quand Il a crée son âme et l'a mis dans la splendeur céleste (`Aliyyûn). Dieu a dit: Attends Muhammad. C'est pour toi que Je créerai le paradis, le monde et une grande multitude de créatures dont Je te ferai don. Je bénirai quiconque te loue et prie pour toi. Je maudirai quiconque te maudit. Quand Je t'envoyerai au monde, Je ferai de toi un messager en mon nom qui œuvrera au salut du monde. Tes paroles ne seront que vérité et sincérité. Même si la terre et le ciel s’affaiblissent, ta foi en Moi ne s’affaiblira guère. Ton nom béni sera Muhammad. A ce moment, les foules élevèrent la voix, en disant: O Seigneur! Envoie-nous Ton messager. O Muhammad! Empresse-toi de venir pour le salut du monde>. (Barnabé 97)

 

Allah, l'Exalté, dit dans Son Livre Saint:

 

<Et lorsque Allah prit cet engagement des prophètes: "Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours". Il leur dit: "Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?". - "Nous consentons", dirent-ils. "Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins. Quiconque ensuite tournera le dos... alors ce sont eux qui seront les pervers. Désirent-ils une autre religion que celle d'Allah, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés?>. (3:81-83)

<Il y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu'on a fait descendre vers vous et en ce qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Allah, et ne vendent point les versets d'Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Allah est prompt à faire les comptes">. (3:199)

<Et (Allah) dit: "Je ferai que Mon châtiment atteigne qui Je veux. Et Ma miséricorde embrasse toute chose. Je la prescrirai à ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakâ, et ont foi en Nos signes, ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Torah et l'Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants>. (7:156-157)

<Et ceci était déjà mentionné dans les écrits des anciens (envoyés). N'est-ce pas pour eux un signe, que les savants des Enfants d'Israël le sachent?> (26:196-197)

<C'est ainsi que Nous t'avons fait descendre le Livre (le Coran). Ceux à qui Nous avons donné le Livre y croient. Et parmi ceux-ci, il en est qui y croient. Seuls les mécréants renient Nos versets. Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes>. (29:47-48)

<Dis: "Que direz-vous si (cette révélation s'avère) venir d'Allah et que vous n'y croyez pas qu'un témoin parmi les fils d'Israël en atteste la conformité (au Pentateuque) et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec orgueil... En vérité Allah ne guide pas les gens injustes!>. (46:10)

<Et quand Jésus fils de Marie dit: "O Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah (envoyé) à vous, confirmateur de ce qui, dans la Torah, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera "'Ahmad". Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: "C'est là une magie manifeste". Et qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, alors qu'il est appelé à l'Islam? Et Allah ne guide pas les gens injustes. Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d'Allah, alors qu'Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l'aversion des mécréants. C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l'aversion des associateurs>. (61:6-9)

 

 

 

 

Télécharger: Cliquez ici