ABC L'Islam

Découvrez

L'Islam en Quelques Mots
Pourquoi L'Islam
Le vrai message de Moïse, Jésus et Muhammad
Comment Embrasser l'Islam
Etudiez

Le Coran, le Miracle de l’Islam
Apprenez vous-mêmes l'Islam
Avant-Propos, Croyance, Fondements, Pratiques, Conduite, Charia, Seerah
Comment Vivre en Musulman

Pourquoi L'Islam

Les Preuves de la Science Moderne

 Les Preuves: #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10
#11 #12 #13 #14 #15 #16 #17 #18 #19 #20 Conclusion

 

17- Les Aliments de l'hygiène
 

           Le Coran souligne les avantages médicaux du miel, confirmés par la médecine médicale moderne, pour le traitement et le bien-être des humains :

           Le Coran insiste sur l'importance du miel en étant que remède :

         §    Il sort de leurs entrailles une boisson aux couleurs diverse et ou se trouve un remède pour les humains [16/69]

          Or, la médecine moderne a découvert les multiples usages te la valeur incomparable du miel en tant que remède, mais aussi pour la prévention contre certaines maladies et même comme antiseptique pour les plaies.

        La viande de porc interdite porte une liste de parasites dangereux. Tinea, qui endommage sérieusement les organes humains, y compris le cerveau et les intestins, est seulement un type de ces parasites. En outre, la graisse de porc est le plus indigeste et plus élevé de cholestérol.

         D'un autre côté, on est en train de découvrir, jour après jour, les raisons médicales qui justifient la prohibition de certains aliments et des boissons alcooliques par la jurisprudence islamique. Ces prohibitions s'appliquent aux animaux morts, au sang liquide et la viande de porc. De plus, l'Islam insiste dur la nécessité d'égorger l'animal de manière à laisser le sang s'écouler. Le sang animal, également interdit dans l'Islam, absorbe facilement et favorise les bactéries de l'intérieur et en dehors les sources. 

         Le Coran a également prohibé l'adultère ainsi que l'homosexualité qui représentent un grand danger tant social et psychologique que médial (comme étant l'un des facteurs de propagation du SIDA et d'autres maladies vénériennes).

         Il interdit également les rapports sexuels entre époux durant la période des menstrues.

        L'alcool, interdit dans Islam, est considéré un grand danger à la civilisation, tant médical et psychologique que social. L'adultère et homosexualité, principales sources de sida et autres maladies vénériennes, sont également interdits. En outre, toutes places conduisant à de telles pratiques sont découragés par la guidance islamique et la législation.

         Une grande partie des pratiques hygiéniques modernes, jugées essentielles par la médecine moderne pour la protection de la santé de l'individu et de la société, ont été prescrites par le Prophète – à lui bénédiction et salut, qui était un analphabète qui vivait dans une communauté primitive il y a 14 siècles.  Celles-ci inclurent la propreté corporelle périodique (au moins une fois par semaine et après chaque rapport sexuel), l'ablution, c'est-à-dire laver les mains, le visage, les bras et les pieds; et s'essuyer les cheveux avec de l'eau. Ceci est répété cinq fois par jour, comme un prélude pour les cinq prières.  L'usage de la tige sèche (Siwak) ou d'une brosse artificielle pour brosser les dents, ainsi que les gargarismes avant et après les repas sont également décrétés.

         De plus, le Prophète – à lui bénédiction et salut – a recommandé la modération dans la consommation des aliments, ainsi que la nécessité de mastiquer lentement, en s'asseyant bien droite, chercher les médications correctes, éviter les lieux infectés, et même le principe de quarantaine médicale en période d'épidémie, ont été ordonnés par le prophète de l'Islam.

 

         La préservation de l'environnement de la propagation incontrôlée de parasites et la prévention d'être infecté par l'Hydrophobie des chiens, sont deux exemples supplémentaires de pratiques prescrits dans l'Islam, toutes ces pratiques de l'Islam ont procédé de loin tout ce que les civilisations humaines pourraient savoir ou apprécier la sagesse derrière. Les citations du Coran et du "Hadîth" du Prophète ou "Sunna" (paroles et actes), pertinents à cette section, sont trop nombreux pour inclure dans ce travail concis.